Evadé lors de la mutinerie du 20 Septembre : Le fugitif de Rebeuss prend un mois ferme


Evadé lors de la mutinerie du 20 Septembre : Le fugitif de Rebeuss prend un mois ferme
Pape Amadou Seck s’en est tiré à bon compte suite à son face-àface avec le juge du tribunal des flagrants délits, après son évasion de la prison de Rebeuss. Il a été condamné à six mois dont un mois ferme. 
Pour rappel, il avait pris la poudre d’escampette quatre jours après la mutinerie survenue le 20 septembre dernier à la prison de Rebeuss. Préposé au nettoyage ce jour, il avait réussi à semer les gardes pénitentiaires pour se retrouver à l’extérieur. Dès qu’il est arrivé chez lui à la Cité des Enseignants, ses parents, rapporte-t-il, lui ont suggéré de retourner en prison. Ce, d’autant qu’il devait recouvrer la liberté en décembre prochain dans cette affaire de vol en réunion pour laquelle, il a été condamné. Seulement, après une nuit passée auprès des siens pour raison de santé, Pape Amadou Seck s’est rendu dès le lendemain à Kaolack. Deux semaines plus tard, rappelle « l'as » l a décidé de se rendre à Touba pour, dit-il, rencontrer un tradi-praticien afin de se soigner. Malheureusement, il a été cueilli dès son arrivée par les éléments du commissariat spécial de Touba.
Mercredi 19 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :