Eva Marie Coll Seck : « le jeune Guinéen retournera dans son pays… »


Eva Marie Coll Seck : « le jeune Guinéen retournera dans son pays… »
Le ministre de la santé et de la prévention, Eva Marie Coll Seck, en conférence de presse, a confirmé que le jeune étudiant infecté par le virus Ebola et soigné au CHU de Fann de Dakar est guéri. Selon la même source, les derniers tests effectués à l’Institut Pasteur de Dakar se sont révélé négatifs.  Elle a ajouté cependant que le jeune Diallo retournera dans son pays dans les meilleures conditions, parce que ce dernier n’était pas venu pour rester. 

Parlant du corridor qui sera mis en place pour faciliter opérations d’assistance des organisations humanitaires en direction des pays touchés par l’épidémie, le ministre de la Santé de préciser qu’il en est cours d’aménagement à Dakar et salue l’engagement des personnels de santé qui, avec abnégation, se sont investis dans la lutte contre la fièvre à virus Ebola.

Le ministre a ajouté, que tous les moyens seront déployés pour que ce corridor soit le meilleur...
Mercredi 10 Septembre 2014
Dakaractu




1.Posté par Samba le 10/09/2014 21:32
Renforcer après son retour les contrôles à la frontière guinéennes. En effet l'effet boomerang c'est que d'autres malades par désespoir rentrent au pays pensant pouvoir être guéris comme ce gosse. VIGILANCE ! VIGILANCE ! aux frontières. Il faut faire comme les gambiens : tous les passagers des transports en commun entrant en Gambie sont contrôlés.

2.Posté par Atpico le 10/09/2014 23:16
Attention Madame la ministre à ne pas faire de la politique politicienne sur la question du traitement de cette maladie. J'observe en effet qu'à l'image de Macky Sall votre discours laisse la porte ouverte à ce que vous dites ne pas vouloir faire, à savoir stigmatiser et encourager la chasse aux ressortissants oiginaires des pays les plus contaminés .Le renvoie du jeune malade guinéen chez lui est une concession indigne à la plèbe ignorante, mal informée, paniquées et/ou remplie de haine de l'autre. Si le Sénégal n'a pas les moyens de soigner tous les malades des pays frères, il a par contre comme devoir de leur venir en aide.Pour cela on ne demande pas au Sénégal d'inventer une nouvelle solution médicale mais de recommander aux diver systèmes de santé africains de pratiquer le traitement des symptômes ( hydratation et perfusion plus vitamine C et D ) du fait que ce sont la déshydraation et l'hémorragie qui provoquent la mort. Le Sénégal par votre voix madame laministre a pour devoir d'informer ses citoyens et ceux de s pays frères que Ebola ne s'attrape pas par voie aérienne , en croisant dans la foule une persone contaminée qui tousse par exemple ; que les malades ne sont contagieux que lorsqu'ils vomissent du sang et ont des diarhéees , que l'on atrrape Ebola qu'au contact direct de la sueur, du sang, du sperme et des selles des malades contagieux , donc qu'il faut et il suffit de prendre des gants et de mettre des masques pour se protéger quand on les soigne . Madame la ministre, combattre la peur et la haine qui montent contre les habitants des pays frères exige de votre part de faire publiquement beaucoup plus de travail d'explication sur cette maladie et la façon de la soigner à ce jour dans tous les médias plutôt que de consentir à reculer, pour des raisons électoralistes, sur l'éthique répubicaine , médicale et musulmane. Ainsi les citoyens sénégalais comprendront mieux la décision de fermer les frontières et d'ouvrir un corridor humanitaire pour acheminer l'aide alimentaire et médicale basique dans les pays déjà cotaminés. Chacun sait que la désinformation, et la panique feront sauter toutes les frontières d'afrique et du monde, si au moins une personne faisant autorité ou occupant une fonction d'autorité ne vient pas ramener les choses à leur justes proportions et au contraire se met à nourrir par politicaillerie la panique et la haine de l'autre malade

3.Posté par mouhamed gueye le 11/09/2014 18:51
continuons à controlé nos frontiéres c'est mieux

4.Posté par Mister Anonyme. le 15/09/2014 15:40
Hééé. Sachons rendre à Césare ce qui appartien à Césare.
Wassalam.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016