Euro 2016 : Le conte de fées islandais est fini, les stars françaises au rendez-vous

Il n'y a pas eu de miracle pour l'Islande. La révélation de cet Euro 2016, tombeuse de l'Angleterre en huitièmes, a subi la loi du plus fort contre la France (5-2, Giroud x2, Griezmann, Pogba, Payet, Sigthorsson, Bjarnason). Supérieurs techniquement, les Bleus ont plié le match avant le repos en plantant quatre buts. C'est la fin d'une belle aventure pour l'Islande, qui a sans doute réalisé le plus grand exploit de l'histoire du sport national en atteignant les quarts de finale de l'Euro. Place désormais à une demi-finale explosive entre la France et l'Allemagne!


Euro 2016 : Le conte de fées islandais est fini, les stars françaises au rendez-vous
. L'Islande, vent de fraîcheur venu du Nord
Le folklore de ses supporters, son commentateur en extase, son football fait de solidarité et de combativité: l'Islande a fait souffler un vrai vent de fraîcheur sur cet Euro 2016, avec l'exploit contre l'Angleterre en point d'orgue (2-1). Les prestations des Vikings ont suscité un engouement sans précédent au pays, où le maillot est déjà devenu une pièce collector. Au-delà de leur capital sympathie, les Islandais ont surtout mis leur pays sur la carte du football européen. Les observateurs, eux, ont appris à prononcer les noms de Sigthorsson, Sigurdsson, Bjarnason (ex-Standard) ou Gunnarsson, joueurs clés de cette équipe rafraîchissante. Hélas, toute belle histoire a une fin. Si les protégés de Lagerback ont payé cash l'accumulation de matchs et les efforts consentis contre l'Angleterre, ils ont surtout écrit la plus belle page de l'histoire du sport islandais. Merci Messieurs!

2. Les stars des Bleus au rendez-vous
Pas encore réellement convaincante jusqu'ici, la France s'est hissée à son meilleur niveau au meilleur moment du tournoi, c'est-à-dire juste avant le choc contre l'Allemagne en demi-finales. Plus important encore: les stars de l'équipe sont ont été au rendez-vous. Giroud (3 buts), Payet (3 buts, 3 assists), Griezmann (4 buts, meilleur buteur de l'Euro) et Pogba se tous montrés décisifs et ont soigné leur statistiques. A l'aube du clash contre la Mannschaft, c'est de très bon augure. Les "vedettes" françaises ont fait le plein de confiance et ont offert une soirée de gala au spectateurs du Stade de France. Seul petit bémol: les deux buts encaissés et le laxisme sur certaines phases en défense. Sans un grand arrêt de Lloris, l'Islande aurait même pu inscrire un but supplémentaire. Des erreurs à ne pas répéter contre l'Allemagne.

3. France-Allemagne, finale avant la lettre
Tout comme Italie-Espagne, France-Allemagne est un grand classique du football européen. Ce sera l'affiche des demi-finales (jeudi 21h à Marseille) mais surtout la finale avant la lettre. Honnêtement, on voit mal comment le Portugal ou le Pays de Galles pourrait venir priver l'une de ces deux équipes du titre européen. Sauf surprise, le lauréat de l'Euro se trouve de ce côté-là du tableau. La France sera-t-elle en mesure de contester la suprématie de l'Allemagne? Les joueurs et les supporters eux y croient dur comme fer!
Dimanche 3 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :