Euro 2016 : Avec un Griezmann formidable, la France rejoint le Portugal en Finale

Grâce à un doublé d'Antoine Griezmann (45e et 71), la France s'est qualifiée pour la finale de l'Euro 2016 aux dépens de l'Allemagne (0-2, mi-temps: 0-0). Après 45 premières minutes intenses, emballantes et globalement dominées par les hommes de Joachim Löw, les Bleus ont ouvert le score grâce à un penalty léger accordé par Nicola Rizzoli. Antoine Griezmann n'a pas tremblé face à Manuer Neuer (45e, 0-1). En seconde période, l'attaquant de l'Atletico Madrid, telle une guêpe, a piqué la Mannschaft au meilleur moment pour la France (71e, 0-2). Il en profite pour consolider sa place de meilleur buteur du tournoi avec six réalisations. L'Allemagne, c'était clairement la bête noire des Bleus. Depuis 58 ans (Mondial 58), les Tricolores ne gagnaient plus face à leurs voisins germaniques en tournoi. On aura donc droit à un Portugal-France (dimanche, 21 heures au Stade de France) en finale de l'Euro 2016.


Euro 2016 : Avec un Griezmann formidable, la France rejoint le Portugal en Finale
1. 58 ans d'attente
C'est la revanche des Bleus. Éliminée en quarts de finale du Mondial 2014 et en demi-finales des Mondiaux 1982 et 1986, la France n'avait plus vaincu la Mannschaft depuis le Mondial 1958. Une éternité. Aujourd'hui, ce souvenir douloureux est à ranger aux placards pour les hommes de Didier Deschamps. Grâce à leur belle performance, ils ne pourront pas fuir leur statut de favori face au Portugal pour la finale de l'Euro 2016 (dimanche, 21 heures). Les Bleus sont invaincus à domicile dans un tournoi majeur depuis 18 matches (cinq à l'Euro 1984, sept au Mondial 1998 et six cette année). 1984, 1998 et peut-être 2016? Il est écrit que la France se doit de remporter un titre (Mondial ou Euro) tous les 16 ans à la seule condition que le tournoi se déroule sur son territoire. Sera-ce une nouvelle fois le cas en 2016? Réponse dimanche soir.

2. Y a-t-il penalty pour les Bleus? 
C'est le tournant du match. Il ne reste que quelques secondes à jouer en première période. La France, qui souffre face à la Mannschaft malgré un bon premier quart d'heure, hérite d'un penalty "généreux" pour les uns et "logique" pour les autres. Nicola Rizzoli prend ses responsabilités et donne même un carton jaune à Bastian Schweinsteiger. "Ce penalty, c'est juste n'importe quoi", a écrit Alex Teklak sur Twitter (voir ci-contre). "Main évidente", pour Bruno Constant, correspondant de l'Équipe. Deux choses sont certaines: Antoine Griezmann n'a pas laissé échapper l'aubaine et cette décision a été déterminante dans le succès des Bleus. Jusqu'ici, l'Euro 2016 n'avait pas connu de grossières erreurs d'arbitrage. Le choix de Nicola Rizzoli ne fera jamais l'unanimité.

3. La consécration de Griezmann
Son association en attaque avec Olivier Giroud est quasi parfaite. Même s'il a connu une saison éprouvante sous le maillot de l'Atletico Madrid (c'était son 67e match ce soir), Antoine Griezmann n'est jamais à bout de souffle. Sauf énorme surprise, l'ancien joueur de la Real Sociedad, auteur d'un doublé contre l'Allemagne, sera le meilleur buteur de l'Euro 2016 (6 buts avant la finale). En France, il se dit que Didier Deschamps couche d'abord son nom en premier et compose ensuite son équipe autour de lui. Et dire que la place d'Antoine Griezmann avait été remise en cause au lendemain de sa prestation face à la Roumanie. Ce qui semble une hérésie aujourd'hui... "Quel match! Quel joueur!", a lâché Bixente Lizarazu en direct sur TF1. "Il sait tout faire. C'est le joueur décisif, l'arme numéro 1 des Bleus. Il n'est pas loin d'être l'un des meilleurs joueurs du moment."
Jeudi 7 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :