Etats-Unis : le gendre de Trump Jared Kushner prêt à être auditionné par le Sénat

Aux Etats-Unis, la commission du Sénat sur le renseignement souhaite auditionner le gendre de Donald Trump, Jared Kushner. Une audition qui s'inscrit dans le cadre de l'enquête sur les liens entre l'entourage de Donald Trump et des responsables russes et de possibles interférences lors de la campagne présidentielle. Selon un responsable de la Maison Blanche, Jared Kushner serait disposé à répondre aux questions de la commission, mais pour l'instant il n'a pas été convoqué. Kushner pourrait être le plus proche conseiller du président à être auditionné dans cette enquête. Et ce alors que Donald Trump souhaite lui confier une nouvelle mission.


Etats-Unis : le gendre de Trump Jared Kushner prêt à être auditionné par le Sénat
Jared Kushner est non seulement le gendre de Donald Trump – marié à sa fille Ivanka – mais il a également été son principal conseiller pendant sa campagne présidentielle, avant d'être nommé haut conseiller à la Maison Blanche après l'élection de son beau-père.

Il y a un peu plus d'un an, le jeune homme de 35 ans ne s'intéressait pas à la politique, il gérait son affaire de famille, la Kushner Company, un empire immobilier. C'est pourtant lui qui a su utiliser les réseaux sociaux issus de la Silicon Valley pour permettre l'élection de son beau-père.

C'est lui aussi qui était sans doute le principal interlocuteur des gouvernements étrangers qui souhaitaient contacter les équipes de campagne et de transition de Donald Trump.

Relations avec la Russie

C'est également lui qui aurait organisé en décembre deux rencontres avec l'ambassadeur de Russie à Washington et une réunion avec le dirigeant de la banque russe de développement.

C'est sur ces relations avec des responsables russes que la commission du Sénat sur le renseignement souhaite auditionner Jared Kushner, alors que le FBI a reconnu enquêter lui aussi sur d'éventuelles interférences russes lors de la campagne présidentielle. Dès son investiture le 20 janvier, Donald Trump a propulsé son gendre comme conseiller à la Maison Blanche, au coeur du pouvoir.

Selon le Washington Post, Donald Trump devrait même lui confier la direction de l'Agence américaine de l'innovation, une nouvelle entité censée réformer le système fédéral par des privatisations.
Lundi 27 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :