Etats-Unis : la vague de froid aurait déjà coûté 5 milliards de dollars


 Etats-Unis : la vague de froid aurait déjà coûté 5 milliards de dollars
DAKARACTU.COM Rester enfermé chez soi à cause du gel, annuler des milliers de vols aériens du fait des intempéries et remplacer des kilomètres de canalisations éclatées, tout cela a un prix. D'après les dernières estimations, la vague de froid polaire que subissent actuellement les Etats-Unis aurait déjà coûté 5 milliards de dollars à l'Etat fédéral. Le Midwest n'est pas encore sorti d'affaire, même si les météorologues prédisent une amélioration de la situation. Il reste en effet à absorber les coûts faramineux qu'un tel événement météorologique, le vortex polaire, a entraînés. A vrai dire, il s'agirait même de la plus grande perturbation que le pays a du essuyer depuis l'ouragan Sandy, d'après Evan Gold, vice-président de Planalytics, une société spécialisée dans l'estimation des coûts des événements météorologiques de grande ampleur. 20 000 vols aériens annulés Car depuis quelques jours, c'est toute une partie du continent américain qui est en pause. Ainsi, ce ne sont pas moins de 20 000 vols aériens qui ont du être annulés. Certaines compagnies aériennes, à l'image de Jetblue qui a du annuler 80 % de ses liaisons, auraient ainsi perdu entre 50 et 100 millions de dollars. Et puis il faut également penser à toutes les activités du quotidien. Les enfants ne pouvant se rendre à l'école, les parents ont finalement dû rester cloîtrés chez eux pour les garder, le gel et la tempête empêchant de toute façon quiconque de sortir. D'autres exemples nous arrivent à la pelle. Ainsi un laboratoire pharmaceutique, situé à Saint Paul dans l'Etat du Minnesota, aurait perdu 1 million de dollars après que son système de chauffage se soit stoppé, du fait de l'explosion des canalisations. Un coût de 1,4 milliard de dollars pour les assureurs Pour les assureurs, les temps sont durs. Ce secteur n'a pas encore estimé tous les dégâts mais il semblerait que la vague de froid lui coûte la somme de 1,4 milliard de dollars. Car évidemment, toutes les retombées économiques, négatives en l'occurrence, ne se sont pas encore manifestées. Comme par exemple, le surcoût pour les consommateurs lié à leur facture de chauffage. Pour cela, il faudra attendre février. Reste que malgré ces chiffres impressionnants, les coûts actuels de la vague de froid ne semblent pas grand chose à côté du PIB annuel des Etats-Unis d'environ 15 000 milliards de dollars. La démesure américaine... Source : Economie Matin.fr
Samedi 11 Janvier 2014




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016