États-Unis : Le bracelet en or d'Ivanka Trump, à 9 000 euros, fait polémique

Dans cette interview donnée à la chaîne CBS par Donald Trump, président élu des Etats-Unis, et plusieurs membres de sa famille, Ivanka Trump (en bas à droite) arbore un bracelet à 10 000 $, dont sa société a fait la publicité.CBS


Ce n'est qu'un bracelet, certes cher, très cher. Mais il illustre surtout les craintes de conflits d'intérêt qui accompagnent l'élection du républicain Donald Trump à la présidence des États-Unis, lui qui est engagé dans de nombreuses affaires dans le monde entier et dont les détails ne sont pas publics. 
 
Lors d'une interview diffusée dimanche sur la chaîne CBS, Donald Trump était entouré de plusieurs membres de sa famille, dont sa fille, Ivanka. Celle-ci arborait un bracelet à 10 000 $ (environ 9 100 euros). La marque dont elle est propriétaire a envoyé lundi un courriel en vantant les mérites du bijou. Lundi, la Ivanka Trump Fine Jewelry a envoyé ce qui s'appelle une «alerte style» en ce sens à des journalistes du monde entier.
 
En juillet, une robe a fait débat

 
Ce message, classique pour promouvoir ce type de produits, mentionnait un bracelet de la collection «Metropolis», porté pendant l'émission qui diffusait la première interview de Trump depuis son élection. Les critiques ont vite fusé sur les réseaux sociaux, criant au premier cas de conflit d'intérêt concernant le magnat de l'immobilier. Le contraste entre ce bracelet fait d'or et de diamant, et les électeurs oubliés et défavorisés dont Donald Trump a promis de se faire le porte-voix a aussi été souligné.

 
Selon une responsable de la marque citée par le «New York Times», l'«alerte style» a été envoyée «par un employé bien intentionné du marketing qui a suivi la procédure habituelle, et qui, comme beaucoup d'entre nous, est encore en phase d'adaptation post-électorale». La responsable assure que de «nouvelles procédures» sont en discussion.
 
En juillet, Ivanka a déjà fait de la publicité pour la robe qu'elle portait pendant la convention républicaine qui a accordé l'investiture à son père. Immédiatement après, elle a tweeté un lien renvoyant sur une page des grands magasins Macy's vendant une robe similaire. Ivanka, qui a soutenu la campagne de son père tout en continuant à promouvoir sa marque sur les réseaux sociaux et son image de femme d'affaires au service des femmes qui jonglent entre travail et famille, est aussi vice-présidente de la Trump Organization, la société qui chapeaute toutes les affaires de Donald Trump.
Mercredi 16 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :