Etats-Unis: Barack Obama accordera-t-il le pardon présidentiel et à qui ?

Barack Obama quittera ses fonctions dans un mois et demi, et les appels à la clémence se multiplient. Des associations de vétérans, dans une lettre ouverte, demandent au président, d'utiliser ces dernières semaines pour changer le statut de certains anciens combattants des guerres d'Irak et d'Afghanistan, renvoyés avec de mauvais états de service. Une coalition d'avocats, souhaite une accélération des grâces présidentielles pour les condamnés n'ayant pas eu recours à la violence.


Etats-Unis: Barack Obama accordera-t-il le pardon présidentiel et à qui ?
Le pardon présidentiel est dans la tradition. Barack Obama depuis 8 ans, a gracié plus de 1 000 détenus non violents pour des délits liés à la drogue. Aujourd'hui une coalition d'avocats demande au président d'accélérer la cadence. Ces juristes craignent un arrêt brutal des remises en liberté avec l'administration Trump.

La démarche des vétérans est différente. Leur lettre ouverte s'adresse aux présidents Obama et Trump. Ils souhaitent un pardon général pour les anciens combattants d'Irak et d'Afghanistan, renvoyés avec de mauvais états de service. Une grâce qui ressemblerait à l'amnistie accordée aux déserteurs du Vietnam par Jimmy Carter.

On ne sait pas enfin si avant de partir, Barack Obama accordera son pardon à Bowe Bergdahl. Le procès pour désertion de cet ancien prisonnier des talibans doit commencer en avril. La défense a annoncé son intention de demander une annulation du procès dès la prise de fonction de Donald Trump. Le nouveau chef des armées a en effet publiquement estimé que le jeune homme, « un traître, aurait mérité une balle dans la nuque ». Un procès équitable est désormais impossible d'après les avocats de Bowe Bergdahl.
Jeudi 1 Décembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :