Et si la chute de Tyson sonnait le glas des quadragénaires de l’arène ?


Et si la chute de Tyson sonnait le glas des quadragénaires de l’arène ?
Avec la chute du lutteur Mohamed Ndao Tyson, qui n’a pas montré grand-chose ce dimanche contre Gris Bordeaux, l'arène tire vers le renouvellement des générations, avec la fin du parcours des quadragénaires.

En plus de n’avoir pas fait le poids face à Gris Bordeaux, Tyson n’est que l’ombre de l’ancienne star de la lutte avec frappe qui déplaçait les foules lors de ses combats, que ce soit au stade Léopold Sédar Senghor ou à Demba Diop.

Tyson n’était plus maître de son destin sportif depuis fort longtemps. Mais les promoteurs auraient pu croire en ses capacités de faire encore et toujours lever les foules.

Mais dimanche contre Gris Bordeaux, il a été loin des ténors de la lutte avec frappe que sont les Modou Lô, Eumeu Sène, Balla Gaye 2 et autres Bombardier qui vont déplacer des milliers d’obligés au stade.

Avant même le combat, on a noté qu’il a été battu sur ce point par le chef de file de l’écurie de Fass.

Et en ne réussissant pas à redorer son blason sur le plan sportif (en chutant presque trop facilement, selon des observateurs), il annonce la fin des quadragénaires dans la lutte avec frappe.

L’autre quadragénaire de la lutte avec frappe, Yekini (41 ans), reste toujours crédible du point de vue sportif. Il n'a été battu qu’une seule fois dans la lutte avec frappe.

Si on attend de savoir ce que l’avenir réserve à Yekini, qui depuis sa chute contre Balla Gaye 2, tarde à décrocher un adversaire à sa taille, il convient toutefois de noter que l’absence de l’enfant de Bassoul n’a pas pesé sur le devenir de la lutte avec frappe.

Depuis sa chute en avril 2012, les amoureux de la lutte avec frappe n’ont pas vu l’ancien numéro 1 de la lutte avec frappe remettre sa tenue de combat.

Dimanche, ses pas de danse et ses appels au public ont eu de très beaux échos et démontrent encore une fois qu’il reste dans le cœur des férus de lutte. Il est cependant évident que l’arène compte de nouveaux maîtres.

Dans la bourse des valeurs de la lutte avec frappe, Yekini, qui reste comme l’un des meilleurs lutteurs de l’histoire au Sénégal, est encore présent. Mais il est loin d’être indispensable dans le montage des affiches.

Avec la victoire de Gris Bordeaux, porte-drapeau de Fass qui compte encore des milliers de supporters, les promoteurs pourraient être tentés de miser sur lui.

Et surtout avec la perspective de pouvoir compter sur de grandes retombées du point de vue de l’affluence qui reste un important baromètre pour les annonceurs et les chaînes de télévision.

Ces dernières se mènent une concurrence farouche pour décrocher la timbale.

En plus de Gris Bordeaux, qui revient en force parmi les VIP de la lutte avec frappe, après plusieurs déconvenues, on peut ajouter Modou Lô, l’un des sportifs les plus populaires du Sénégal et Eumeu Sène victorieux de Balla Gaye 2.

Le fils de Double Less, malgré ses deux défaites consécutives et Bombardier qui officiellement est celui qui l’a détrôné, émargent dans cette liste des ténors dont la cote est toujours en hausse.

Yekini, qui reste le lutteur ayant engrangé le plus de victoires dans la lutte avec frappe, a certainement compris cette nouvelle donne, en acceptant, via un sponsor, de faire une apparition remarquée au stade Demba Diop, ce dimanche.

C’est cela ou prendre le risque de se faire embarquer dans la charrette des quadragénaires de la lutte avec frappe.
Lundi 4 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par DAy DEM le 05/05/2015 10:17
merci a tyson merci a tyson et merci a tyson.......il sacrifie des gens pour leur victoire....ils vont dans les cimetiere pour une victoire..ils font du mal a leus adversaires pour la gloire.....toi tu t'entraine et tu laisse le reste entre les mains de dieu...gatié ngalama yaw.....a 42 ans tu as une hygiene de sante qui te permet de donner la chance encore a ces jeunes fougeux....on aurait dit kil sont plus vieux que toi.......nous ne te lacherons jamais a ces heures de vache maigre nous allons t'accompagner honorablement a tirer ta reverence....et e etre un promoteur de lutte pour vive encore la lutte que tu as tant donné ses lettres de noblesses



Dans la même rubrique :