Et si je ne votais pas le 25 mars (Doudou Senghor, Juriste)

Je me sens habité d’un fatalisme : les dés sont déjà jetés pour cette élection présidentielle, le candidat Wade passera au 2nd tour d’un coup de force qui sera théorisé par ses portes paroles et propagandistes zélés, prononcé par sa CENA et sa Cour d’appel, légalisé par son Conseil constitutionnel, imposé par sa police et sa gendarmerie et reconnu par le syndicat des Chefs d’Etat africains.
Je n’ai pas besoin de montrer que la souveraineté appartient au peuple. Le Sénégal n’est pas une démocratie. Le pouvoir émane de marabouts que la course aux richesses distrait jusqu’à ce qu’ils entrent dans leurs tombes (sourate 102 versets 1et 2). Eux qui décident à la place de Dieu ont déjà choisi leur Président. Alors, à quoi me servirait-il de voter ?


Et si je ne votais pas le 25 mars (Doudou Senghor, Juriste)
Je n’ai pas l’intention de me soustraire à l’esclavage physique et psychique que constitue le ndigël ni de prouver qu’il ne saurait prospérer. Même si le Coran dit que le jour du Jugement dernier, aucune âme ne pourra rien en faveur d’une autre âme car le Commandement sera à Dieu (sourate 82 versets 17, 18, 19), et que « ces » ndigëls sont dénués de mobile religieux, je compte agir « comme un mort » et « choisir » le bulletin qu’on m’impose lorsque je serai seul dans l’isoloir. Ainsi, je ne vais pas voter le dimanche 25 mars, jour des « seigneurs », je vais juste accomplir un devoir religieux, un acte cultuel, dans un isoloir où seul Dieu me verra, en mettant dans l’enveloppe un bulletin jaune.
Je ne refuse guère de me laisser entrainer dans l’aventure d’un vieil homme qui, une fois élu pour 7 ans, n’en exercera que 2 ou 3, sans me dire ce qu’il adviendra de moi et de mes compatriotes durant 5 longues années, équivalent à un mandat présidentiel sous d’autres cieux. Je ne me méfie pas d’un tel homme qui m’a pourtant habitué à des promesses non tenues qui n’ont engagé que moi-même car j’y croyais, qui m’a souvent endormi en clignotant à gauche avant de tourner à droite, qui m’a appris l’expression « ma waxone waxet » qui est une contre-valeur. L’histoire de Pharaon, qui se prenait pour Dieu, et de ses grands chantiers pour lesquels il a appauvri son peuple, asservi un autre peuple, et qui a fini englouti avec toute son armée par les flots, est pourtant suffisamment éloquente.
Je me laisse convaincre que voter pour Macky et contre Wade, c’est déshabiller Jean pour habiller Paul ; même si j’ai appris qu’avant 2000, il a préféré diriger des cadres « démunis » d’un parti de l’opposition au moment où beaucoup préféraient la prairie verte du pouvoir ; même si j’ai découvert en lui, pendant 8 ans, un homme d’Etat ferme, un républicain sincère, un gestionnaire intègre de la chose publique, un bâtisseur pragmatique, un serviteur noble et infatigable de l’Etat ; même si je n’ai noté en lui aucune incohérence ni tortuosité depuis 2008, mais plutôt une détermination farouche et un engagement sans faille aux côtés des Sénégalais de toutes origines dont il est allé s’enquérir jusqu’à leurs terroirs des difficultés ; même si j’ai perçu en lui un défenseur de la démocratie et un combattant de la République depuis le 23 juin 2011 ; même si j’ai découvert en lui, depuis le 29 janvier 2012, un fin stratège, un homme bien conseillé et très réfléchi, un humain qui écoute avant d’agir et non le contraire ; même si j’ai vu en lui, depuis le 26 février, un homme aimé et apprécié par au moins le quart des Sénégalais ; et enfin, même si je suis tenté de voter le 25 mars pour cet homme de la situation pour ne pas rater le train de l’histoire.
Et si par contre je votais le 25 mars 2012, je pourrais me glorifier d’avoir personnellement décider de mon sort. Je pourrais enfin croire, sans empiéter sur les prérogatives divines, que l’homme est maitre de son destin.

Doudou Senghor, Juriste
Mouvement VIGILANCE
Mardi 20 Mars 2012
Doudou Senghor




1.Posté par welainde le 20/03/2012 18:28
Le 25 Mars 2012, ce sera un combat entre pharaon et Moise.Ce 25 Mars Macky Sall à la tête de son peuple traversa la mer de misére et de désolation vers la reconquête de la Citoyenneté.Ce maudit pharaon qui a maintenu le peuple dans l'esclavage rendra des comptes.

2.Posté par Analyste le 20/03/2012 18:47
Pertinent, mais il faut aller voter pour nous débarrasser de Wade.

3.Posté par NIASS NIASS le 20/03/2012 19:28
ET VOILA LE FOU DU ROIS

4.Posté par moussss le 20/03/2012 19:52
Toute ces qualité que tu viens d'énumérer et dire que tu ne vas pas voter c'est de la contradiction en faite tu parle (écris) pour ne rien dire..............

5.Posté par moussss le 20/03/2012 19:55
Et puis un bon musulman doit être toujours optimiste et non un fataliste..........

6.Posté par ffffff le 20/03/2012 21:05
et toi aussi tu as décidé de ce que tu vas faire ce jour.......à la Place de Dieu.LE VOTE EST UNE CHOSE INDISCUTABLE SPIRITUELLEMENT.DIEU A DECIDE,LES ANGES CONDITIONNENT LES HOMMES ET CES DERNIERS APPLIQUENT....ON OUBLIE SOUVENT LE ROLE DES ANGES....

7.Posté par saly le 20/03/2012 21:32
crétin...il fallait plutot titrer pourquoi je vote macky....je n"ai vu en lui aucune tortuosité après 2008 mais et avant.. il faut revenir sur le compagnonnage avec le vieux, sur la tortuosité de ses relations avec idrissa seck, avec ses karim, k'il a qualifié de sénégalais comme tout le monde qui a le droit de se présenter.. c'est après 2008 qu'il a constaté la dévolution monarchique, après 2008 qu'il a remarqué la malgouvernance.. pitié wayyyy...arretez de leurrer les gens.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016