Espace Francophone : Macky Sall invite à travailler à l’amélioration continue de l’environnement des affaires


Le président Macky Sall, lors de la  deuxième édition du forum économique francophone, a invité les pays membres à travailler partout à l’amélioration continue de l’environnement des affaires, pour plus de transparence, de célérité et d’efficacité dans l’échange et l’investissement. « La Francophonie c’est les différences dans les niveaux de développement ; un espace où des membres du G7 et du G20 côtoient des pays en développement, certains émergents, d’autres parmi les moins avancés.                                                                                                                                                                                                     Et puis, il y a la question centrale  de l’énergie, au cœur de l’économie et du changement climatique. Nous sommes soucieux de modes de production à la fois économiquement efficients et écologiquement viables pour sauver la planète. En même temps, il faut tenir compte des besoins de croissance et de compétitivité, en particulier pour les pays en développement ».
 Le chef de l’Etat Sénégalais qui est en charge la présidence en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la francophonie a aussi dit son souhait de voir cette Conférence de Paris aider à réussir cette transition, par des engagements fermes sur la limitation du taux d’émission et la mobilisation des ressources au titre du Fonds Vert.
« Il s’agit maintenant d’aller de l’avant. De passer des engagements aux actes. De bâtir sur nos affinités et nos valeurs communes une Francophonie des affaires qui tient compte de nos différences. Nous en avons les moyens » dira Macky sall. Car, en plus de la langue, dira t-il, l’espace francophone recèle d’autres atouts, et non des moindres, dont l’expertise dans les technologies les plus avancées, l’esprit d’entreprise et de partenariat et la capacité d’innovation.
Mais, l’une des clefs de réussite dans la promotion des échanges intra francophones, c’est le financement fera t’il savoir. « J’ai l’habitude de le dire à tous les partenaires Européens. L’Europe connait l’Afrique mieux que tout autre continent. Et contrairement à certaines idées reçues, nos portes restent toujours ouvertes.
Mais je dois aussi dire qu’à qualité et expertise égales, les conditions de financement et la diligence dans les procédures feront toujours la différence ».
L’échange dans la Francophonie indiquera  Macky Sall dans son discours se fera par le mouvement, par la libre circulation des biens et des services certes, mais aussi par la mobilité des acteurs de l’échange. « Si nous voulons entreprendre ensemble dans une économie mondiale soumise à la libre concurrence, nous devons faire en sorte que les hommes et femmes d’affaires de l’espace francophone puissent s’y mouvoir sans obstacles indus. Ceux et celles qui ont des raisons et les moyens de se déplacer pour les besoins de leurs affaires devraient pouvoir le faire sans entraves ». 
Mardi 27 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :