Escroquerie portant sur de l’or : L’avocat général requiert une peine ferme contre Taïb Socé et un mandat d’arrêt

Poursuivi pour association de malfaiteurs et escroquerie portant sur de l’or, le prêcheur Taïb Socé risque de séjourner encore en prison. En effet, l’avocat général de la Cour d’appel de Dakar a requis sa condamnation à une peine ferme. Il sera fixé sur son sort le 31 août prochain.


Escroquerie portant sur de l’or : L’avocat général requiert une peine ferme contre Taïb Socé et un mandat d’arrêt
Renvoyé des fins de la poursuite sans peine ni dépens en première instance, Taïb Socé, qui est poursuivi pour association de malfaiteurs et escroquerie portant sur 146,6 millions de francs Cfa, n’est pas encore totalement tiré d’affaire. Pour cause, si le juge de la Cour d’appel de Dakar suit le réquisitoire du parquet, le prêcheur de la Rfm risque de retourner en prison.
En effet, après que le tribunal de première instance a condamné à 5 ans de prison dont 2 ans avec sursis les prévenus Moussa Touré et Cheikh Tidiane Diakhaté et renvoyé Taïb Socé des fins de la poursuite, la partie civile, Mouhamadou Bassirou Sall, avait interjeté appel. Revenant sur les faits à la barre la Cour d’appel de Dakar, la partie civile a indiqué que c’est Taïb Socé qui l’a joint pour lui proposer 245 kilogrammes d’or.
«J’avais confiance en lui d’autant qu’il était un ami et je l’avais même invité pour des vacances à Dubaï. Il m’a rassuré et je me suis lancé dans cette activité. C’est Taïb Socé qui nous accueilli à l’aéroport de Dakar avant de me mettre en rapport avec Moussa Touré et Cheikh Tidiane Diakhaté à qui j’ai remis, dans un premier temps, la somme de 111 millions de francs Cfa», narre la partie civile.
Avant d’ajouter : «Ils avaient soutenu que l’or était en Gambie et que Taïb Socé avait même voyagé avec eux. Je communiquais régulièrement avec Taïb Socé qui me donnait des assurances en me disant que l’or était sur place. Quelques jours plus tard, Taïb Socé m’a appelé pour me dire qu’on a volé l’or. Mais, il m’a fait savoir qu’une quantité de 50 kilogrammes d’or était disponible et qu’il fallait que je leur envoie 35 millions de francs Cfa pour pouvoir entrer en possession de cette marchandise. Ce que j’ai fait en envoyant cette somme à Taïb Socé. Mais, grande a été ma surprise quand il m’a rappelé pour me dire que Cheikh Tidiane Diakhaté a été arrêté. C’est ainsi que j’ai su que j’avais affaire à des escrocs et j’ai porté plainte pour rentrer dans mes fonds. J’avais confiance en Taïb Socé mais il m’a déçu. Il a abusé de ma confiance pour me rouler dans la farine».

«Taïb Socé était au cœur de cette affaire », selon l’avocat général

Prenant la parole, l’Avocat général a, d’entrée, fustigé les peines qui ont été infligées aux prévenus. Selon lui, pour des faits aussi graves, c’est anormal, voire inadmissible, qu’on relaxe Taïb Socé et qu’on condamne Moussa Touré et Moustapha Diakhaté à 3 ans de prison ferme. «Ces trois prévenus devraient tous être condamnées à la peine maximale qui est de 5 ans. Moussa Sarr et Cheikh Tidiane Diakhaté ont complètement disparu dans la nature. Ils n’ont jamais comparu et n’ont jamais avancé d’arguments à la barre d’une juridiction. Ils ne méritent pas de circonstances atténuantes. Taïb Socé également doit être impliqué dans la cause d’autant qu’il donnait des assurances à la partie civile. Il a été au cœur de cette affaire», a déclaré le maître des poursuites qui a demandé à la Cour d’infirmer la condamnation rendue en première instance et de statuer à nouveau.
Pour la répression, le représentant du ministère public requiert la peine de 5 ans de prison ferme contre Moussa Touré et Cheikh Tidiane Diakhaté et la confirmation du mandat d’arrêt international qui a été lancé à leur encontre. En ce qui concerne Taïb Socé, le parquet estime que ce dernier doit aller également en prison. Il a requis une condamnation ferme contre lui et a demandé au juge de lui décerner un mandat d’arrêt. Dans sa plaidoirie, l’avocat de la partie civile a réclamé la somme de 160 millions de francs Cfa en guise de dommages et intérêts. L’affaire est mise en délibérée jusqu’au 31 août prochain.
Mardi 4 Août 2015
Dakaractu




1.Posté par LAÏC le 04/08/2015 12:23
NOS FAMEUX PRÊCHEURS................SEUL DIEU SAIT QUI EST QUI

2.Posté par Sakho le 04/08/2015 17:18
ndeysane je suis sur et certain que taib est le pricipal victime dans tous ça mais Dieu est grand sois patient mon frére ina laha ma a sabiriine.

3.Posté par Ablaye WADE le 05/08/2015 04:35
AH BON, SI TEL EST LE CAS ALORS C'EST TRÈS GRAVE ET ON DEVRAIT ALORS MIEUX COMPRENDRE POURQUOI TANT D'ERREURS CONSTATÉES;
EN TOUT CAS, POUR UNE ÉMINENTE PROFESSEUR TITULAIRE DE CHAIRE EN DROIT DEPUIS 2003 QUE VOUS ETES MADAME LE MINISTRE CONSEILLER AMSATOU SOW SIDIBE, JE SUIS CONVAINCU QUE VOUS ŒUVREZ UNIQUEMENT POUR L’INTÉRÊT SUPÉRIEUR DE LA NATION, NOTRE CHÈRE NATION DE SENGHOR ET AUTRES, ET QUE VOUS NE DONNEZ QUE DE SAGES CONSEILS POUR HONORER LE PEUPLE SÉNÉGALAIS SOUVERAIN ET MÉRITANT, DONC TOUT LE MONDE DEVRAIT PROFITER DE VOTRE SAGESSE, DE VOTRE EXPÉRIENCE ET DE VOTRE AMOUR POUR NOTRE PATRIE. OUI LA PATRIE AVANT LE PARTI. DITES MOI SVP, DONC A QUOI SERVENT LES MINISTRES CONSEILLERS S'ILS NE SONT PAS SOLLICITES?

4.Posté par professeur le 05/08/2015 07:11
Taib Socé, il n'a qu'a remercier Dieu que la charia qu'il voulait imposer au sénégal n'existe pas, car il serait déjà au paradis

5.Posté par MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR le 05/08/2015 11:11
TAIB NOUS AVONS COMPRIS MAINTENANT TA POSITION PAR RAPPORT AU DÉRAILLEMENT DE IMAM SAMB POUR QUOI TU ETAIS D’ACCORD AVEC LUI. TU SOLLICITAIS IMPLICITEMENT SON AIDE.



Dans la même rubrique :