Epargnez la famille de vos jeux politiciens


Epargnez la famille de vos jeux politiciens
Je suis très loin de partager les opinions politiques du secrétaire général de l’UJTL encore moins sa démarche et ses méthodes. En dépit de notre lien de parenté et de nos relations excellentes, j’ai combattu âprement le régime libéral en tant que chargé de communication de l’Alliance JEF JEL, pendant quatre années jusqu’à, l’avènement de l’alternance en 2012 et plénipotentiaire de ce parti à la conférence des leaders de Bennoo Siggil Senegaal.
En toute discrétion, avec le désintéressement le plus absolu, j’ai contribué à ma manière à la lutte du peuple sénégalais contre l’injustice et pour un mieux être de mes compatriotes. Je n’ai fait que mon devoir. Le départ de Wade a été pour moi le moment de tirer ma révérence en me détachant des appareils partisans, pour jouir pleinement de ma citoyenneté en restant très loin des arcanes d’un pouvoir qui proclame urbi orbi la rupture et le progrès social.
En démocratie, les dirigeants au pouvoir doivent respecter les libertés, accepter  les critiques et laisser les citoyens apprécier la pertinence des discours des uns et des autres. L’usage de la force doit être au service exclusif de peuple. Une telle posture nous dispenserait l’instrumentalisation de la DIC pour régler des comptes politiciens. Cette dernière constitue la pire manière de discréditer l’autorité des forces de l’ordre mises au pas par des politiciens zélés ou dépourvu de bon sens. Loin de jeter l’opprobre sur la police républicaine, évitons de mettre une pression sur les forces de sécurité.
Par conséquent, la convocation de notre sœur Mariéme KANE à la DIC me semble objectivement scandaleuse, qui plus est, un jour consacré à la fête des mères. Une fête bien spéciale pour notre doux neveu Papa Ass, qui fêtera, Inchallah, son deuxième anniversaire pendant cette ultime semaine de ce mois de mai. Triste sera cette fête dans tous les cas, si les protagonistes ne font pas preuve de grandeur.
Les propos de Bara Gaye, jugés inconvenants par ses adversaires, ont été, me semble t-il, prononcés en public et devant des responsables et militants du PDS. Pourtant, hormis le jeune responsable, aucun ténor de ce parti n’a été inquiété. Apparemment, l’autorité a préféré, comme cible, la famille plus vulnérable, au parti, sans doute, plus redoutable. Erreur grossière de jugement, même si je suis certain que les responsables de cet acte ignoble ne soient conscients des conséquences de cette  bavure.
De grâce, la famille est sacrée. Epargnez les familles de ces querelles de bas étages et notre démocratie ne s’en portera que mieux. Voila en cette circonstance, le sens de mon propos, d’autant plus que dans nos familles nous avons le spectre représentatif de plusieurs partis politiques ou mouvements de la société civile.
Il est temps d’arrêter ce cirque tragique servi aux spectateurs sénégalais, depuis trop longtemps, par une classe politique incroyablement médiocre et par des acteurs de tous bords qui excellent dans la manipulation, considèrent le droit comme subterfuge et les boniments comme matière à communiquer.
Fraternellement

Mamadou KANE/Email 
Lundi 27 Mai 2013
Dakaractu




1.Posté par Baba Samba le 27/05/2013 15:17
Salut Pharaon
bien dit
La classe politique sénégalaise est la plus nulle au monde
j'ose pas imaginer qu'il y a pire ailleurs !!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Badou le 27/05/2013 16:30
M. Kane, je crois que vous cédez à l'intoxacation du PDS. Mme Gaye a été entendue dans le cadre d'une enquête pour localiser son mari en fuite! Quand tu cherches quelqu'un la première personne à entendre c'est son conjoint!! M Gaye n'avait qu'à tourner sa langue 7 fois dans la bouche avant d'insulter un PR. Ces gens du PDS doivent comprendre que la République de Wade c'est fini!!

3.Posté par apolitique le 27/05/2013 17:30
Monsieur KANE, 2 êtres s'unissent pour le meilleur et pour le pire, dans la santé et dans la maladie, la richesse et la pauvreté mais aussi dans les bonnes &preuves et les mauvaises.

Ce garçon immature a toujours osé défié l'autorité et je vous renvoie à l'émission de PAPE NGAGNE sur la TFM quand il disait avec fierté qu'il assumait ses propos malgré les remarques vaines de PAPE NGAGNE qui a tenté de le raisonner en lui faisant savoir qu'il s'adressait au Président de la République.
Sa famille et ses proches l'ont ils rappelé à l'ordre?

Pour les besoins de l'enquête il fallait interroger sa femme qui reconnaît n'avoir subi aucune torture ou pression donc arrêtez de faire monter la pression.
Le président a été investi par la volonté DIVINE alors soit on l'accepte et on est en phase avec notre créateur, soit on en contre et no comment.

Nul n'a besoin d'être traité comme l'a toujours fait cet irresponsable et en toute honnêteté, je trouve que c'est tout simplement le reflet de l'éducation qu'il a reçu.

Quelqu'un qui respecte ses propres parents doit en faire autant avec les parents d'autrui.

Macky SALL appartient comme nous autres à une famille et à une famille. la haine n'a jamais grandit quelqu'un dans ce bas monde.

Alors que ceux qui l'encouragent à persévérer dans cette voie se solidarisent avec lui. En tout cas, l'éducation que nous avons reçu ne nous autorise jamais à nous comporter de la sorte car NIT DAFAY AM AY REPÈRES.

4.Posté par MANE Moussa le 27/05/2013 18:46
On se demande si tous ceux qui fustigent BARA pour ses propos ne sont pas que des bergers en errance. Comment peut-on parler d'offense au chef de l'état en 2013 au Sénégal? Alors que depuis le temps du Président SENGHOR de telles attitudes du gouvernement n'ont jamais été constatées. Continuez à jouer les idiots jusqu'au jour où vous comprendrez que vous dérivez gravement dans ce que vous considérez comme une bonne administration du pays. Vous agissez comme OUATTARA qui n'a rangé que des chasseurs traditionnels dans l'armée et la police

5.Posté par Baba Samba le 27/05/2013 19:00
Badou tu a tout faut
Le régime de Macky Sall est caractérisé par son incompétence et surtout son manque de tact !
Pourquoi diantre entendre ce jeune mal élevé suite à ses propos sur l'homosexualité d'un tel ou de je ne sais qui.....................
Amoul intérêt de grand garçons qui veulent être homo ou je ne sais quoi d'autres en quoi cela nous regarde..........
La priorité est ailleurs les pluies ont démarrés et pas encore de semences, pas d'engrais, pas d'aliment de bétail pour le cheptel; c'est pas normal
Maintenant si on juge necessaire d'entendre Mme Gaye, qu'on le fasse avec intelligence. On peut bien entendre une personne chez elle sans tambours ni trompette
Mais puisque le con- seiller number du Macky s'appelle CISSE LO je comprends pourquoi ça cogne et fusille dans tous les sens.
Pendant ce temps la;
-les préparatifs de la prochaine campagne tardent,
-mévente de la production d'oignons parce que des incompétents ont laissés entrer la production étrangére.
Il n'y a pas d'enquéte pour situer les responsabilités et sanctionner pour que cela ne se reproduise plus.
Parallèlement le directeur de la police est relevé parce qu'un politique est sorti du territoire alors qu'il ne le devrait pas.........On voit bien pour la politique et que dalle pour l'économie et on veut que ça marche !!! Mon œil!!!!
-Un panafricaniste investi 45 milliards pour une usine de production de ciment qui baissera non seulement le cout actuel du ciment mais générera des emplois direct et indirect...........Au lieu de prendre ses responsabilités notre ingénieur de président dort ............
-je peux parler de la mévente de la production de la CSS, de l'obligation faite aux brocanteurs de vendre leur production a 1 prix inférieur au cour mondial, je ne sais quoi d'autre !!!!!!! J'ai pas le temps je travail je ne dors pas
Macky réveille toi et évite les vermines qui t'entourent.
Ces des vauriens déh
Wa salam

6.Posté par sareless le 27/05/2013 19:06
badou suis desole mais bara gaye etait a touba le vendredi et il etait convoque le samedi, donc 24h apres, il pouvait ne pas revenir a dakar le meme jour, donc aulieu de faire tout ce folklore il fallait au moins 48 heures s'il ne reagit pas on pouvait tranquillement demander a sa femme avec courtoisie et elegance ou se trouvait son mari, sans pour autant la separer de son enfant pendant 4 heures pour seulement des paroles. bara gaye a tous les defauts du monde mais il n'a tuè personne pourque des policiers cagoules et armès comme pas possible viennent le cueillir comme un assassin. moi suis tres allergique a la plotique et aux politiciens mais cette maniere de proceder par ce gouvernement laisse a desirer

7.Posté par medzooooo le 27/05/2013 21:14
Oui Badou vous avez raison la république de Wade est vraiment fini. Wade qui se faisait traiter de tous les noms d'oiseau par votre intellectuel en chef Mr Barth Dias qui a gagné les lettres de noblesse dans sont discours irrespectueux envers tout le monde. Pourtant Wade avait préféré prendre de la hauteur et ne pas répondre et se consacrer à sa mission. Parce que lorsqu'on hérite d'un pays dont on dit que tout est à reconstruire, je pense que le PR doit avoir d'autres chats à fouetter que de bander ses muscles à chaque fois qu'on le critique. Un chef se doit d'être calme et poser. Parce lorsque le chef est coléreux, son autorité s'en trouve affaibli, et pour le déstabiliser et l'amener à se détourner de l'essentiel il suffit de l'insulter. c'est un que nous enseigne SUN TZU dans l'art de la guerre. je vous conseille de le lire cela vous aidera à mieux comprendre l'art de triompher de ses adversaire sans combattre.

8.Posté par Badou le 28/05/2013 09:14
Okhoo, ça fait des mois que M. Gaye débite ses saletés sans être inquiété outre mesure, alors qu'il assume!! Que je sache son épouse n'a pas été emmenée, elle a juste été convoquée et elle est allée répondre avec courtoisie, contrairement à son mari. Elle est repartie après avoir été entendue, alors cessez de théatraliser les choses. Quand un "politicien" tient des propos irrespectuex, il doit assumer. La politique ce n'est pas la vulgarité des Bara Gaye, Massaly et Ameth Suzanne Camara. Il est temps de remettre de l'ordre et Bara va méditer à Reubeuss!!

9.Posté par BENAR Papa Birahim Douta le 31/05/2013 09:49
Je me désole de voire de tels propos sortir de la bouche de jeunes Sénégalais censés être la relève de demain.
On peut vouloir tromper ses prochains surtout lorsqu'on se croit être le plus rusé du groupe pourvu seulement que cette ruse ne se heurte pas à un intelligence collectif posé.
Kéba Mbaye nous confiait pour la dernière fois que les maux de ce Sénégal ne sauraient trouver remède par des accusations par ci et par là, car tous autant que nous sommes, sommes coupables de manière active ou passive.
Revenant sur les faits qui se sont passés à Mbacké plutôt que sur la personne de Bara, je vous demanderez juste si vous êtes d'avis que c'est des propos que chacun de nous se permettrai moralement de tenir à l'endroit de son père? Combien de fois un principe auquel nous n'adhérons pas a été posé dans nos familles respectives sans pour autant que nous ne manifestions notre position de la moindre des manière? Je pense en mon humble avis que nous n'avons pas le droit ni le devoir de nous soumettre aux principes directeurs de nos familles respectives pour ensuite sortir manifester toute notre arrogance, notre incorrection à l'endroit de nos institutions, qui, s'il y a autorité dans ce pays, sont les premières.
Je pense que dans toute chose, il est bien et bon de savoir raison gardée.
Il est vrai et personne ne saura le nier, que la période pré électorale de 2012 aura été un théâtre d'insultes et d'injures et ceci à l'endroit même du Président aujourd'hui sortant. Chose que personne ne peut aujourd'hui nier et pourtant ce n'était pas du tout normal. Je n'entrerai pas dans une analyse en détail.
Mais je prendrai en témoin Mr Mamadou Ibra Kâne du groupe futur média et Mr Babacar Guéye professeur à l'UCAD, pour dire que j'ai toujours soutenu ces deux principes selon lesquels:
1/ Le Président de la République est une institution sujet de respect et de soumission. Et que dans l'exercice de ce pouvoir qui lui est dévolu tant qu'il s'en est pas défait, le respect et la soumission ne devront faire état d'une quelconque restriction.
2/ Cependant, si pour des raisons politiques, Le Président en venait en faire usage, il ne pourrait prétendre à ces deux valeurs, car il venait de se défaire de son costume Présidentiel pour porter son manteau de politicien.
Ce qui poussent souvent les vrais observateurs et les assoiffés d'une démocratie réelle à demander souvent aux Présidents élus de laisser le secrétariat général de leurs partis.
Deux questions méritent maintenant d'être posées:
1/ Après l’avènement de notre deuxième alternance, jugés telle une nouvelle leçon de démocratie que nous donnions au monde par Mme Clinton, avons nous le droit de nous rabattre encore plus bas à travers une banalisation de nos institutions, un non respect des valeurs attribuées à ces institutions?
2/jusqu’où serons nous prêts à aller pour notre démocratie?

BENAR Papa Birahim Douta ( COJER département de Rufisque)



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016