Environ 600 mille sénégalais dans le secteur de la pêche (RAPPORT)


Environ 600 mille sénégalais dans le secteur de la pêche (RAPPORT)
Environ 600 mille sénégalais, soit 17% de la population s’activent dans le secteur de la pêche, souligne l’Institut d’études de sécurité (ISS) dans un rapport.
Présenté mardi par les experts et chercheurs de l’ISS, ce rapport est le résultat d’une recherche de terrain menée en juin dernier dans la région de Ziguinchor. 
Le document note que les activités halieutiques ’’jouent un rôle primordial dans la vie socio-économique du pays’’.
La même source relève qu’il y a 47% des protéines nécessaires contenues dans le poisson qui contribuent à la sécurité alimentaire de la population et à la vie socio-économique du pays.
Le rapport de l’ISS souligne que certaines communautés sont presque entièrement dépendantes de la pêche comme source de revenus.
Avec une façade maritime de 718 kilomètres et un plateau large d’environ 100 kilomètres, le Sénégal bénéficie d’une condition climatique favorable pour la pêche, démontre l’étude qui précise que cette position place le pays à la deuxième position au niveau de la sous région.
En effet, les captures annuelles de 450 mille tonnes placent le pays derrière le Nigéria qui produit 530 mille tonnes l’an. Le Ghana quant à lui, revient à la troisième position avec une production annuelle de 344 mille tonnes.
Malgré cette richesse halieutique, la pêche au Sénégal est confrontée à diverses difficultés qui freinent le développement économique, relève le rapport.
Entre autres difficultés, les experts citent la pêche illégale qui se présente sous plusieurs formes notamment au niveau des piroguiers et des navires.
Il y a aussi les problèmes d’infrastructures, de gestion, d’accès au crédit, de surveillance, de contrôle, de suivi et d’environnement ’’défavorisent également la production’’.
A propos de l’environnement, le rapport mentionne les phénomènes naturels comme l’érosion côtière qui perturbe aussi les activités dans le secteur halieutique.
Mercredi 18 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :