Entretien avec Aminata Angélique Manga responsable politique de l’APR à Ziguinchor. « C’est juste une démarche maladroite » juge-t-elle sur les propos d’Innocence Ntap.

Icône du petit écran, Aminata Angélique Manga que beaucoup de sénégalais ont appris à connaitre à travers la radiodiffusion télévision sénégalaise est désormais politiquement engagée. Journaliste de formation et professionnelle de la communication « Ange » pour ses intimes nous expliques ses penchants politiques forts et se prononce également sur ses rapports avec Mme Innocence Ntap Ndiaye et d’autres questions qui l’interpellent.


Entretien avec Aminata Angélique Manga responsable politique de l’APR à Ziguinchor.   « C’est juste une démarche maladroite » juge-t-elle sur les propos d’Innocence Ntap.
DAKARACTU.COM Le président de la République est à Ziguinchor pour une visite de trois jours il a délivré un message d’espoir et de paix et a lancé officiellement le projet pôle de développement Casamance. Comment appréciez-vous son acte ?
 
Je tiens d’abord à saluer sa présence ici à Ziguinchor. Nous avons vu passer Senghor. Nous avons vu passer Diouf et Abdoulaye Wade. Mais jamais  un Président du Sénégal n’a passé trois jours successifs à Ziguinchor. Pour moi, cela dénote de son attachement, de son amour profond à la Casamance de façon générale et surtout sa volonté sans faille à aller vers une paix définitive en Casamance. Je tiens vraiment à saluer cet acte que le chef de l’Etat vient de poser. Son discours contient  un message d’unité de paix mais est surtout axé le développement. Il est en train de faire un travail discret mais efficace et je crois que les mois à venir, nous serons vraiment édifiés sur la suite de sa visite à Ziguinchor.

Journaliste très connue à travers  le petit écran, pourquoi Aminata Angélique Manga a-t-elle eu ce subit penchant pour la politique ?

La Politique ! J’aime. J’aime vraiment la politique et depuis très longtemps. C’est un vieil amour qui vient de resurgir et comme on dit les vieilles amours reviennent toujours. Quand j’étais au lycée et au collège, j’étais toujours dans les mouvements d’étudiants au club Fosco, de littérature, d’art et philosophie …  très engagée dans les clubs de sport aussi. Quand J’étais également à la faculté de droit, j’étais déléguée d’amphi et membre de l’amicale des étudiants de la faculté de droit comme chargée des relations extérieurs. Je participais au grève et menais des mouvements avec des leaders.
Mais je m’étais dite à l’époque que je préférais avoir une profession, savoir faire quelque chose de mes mains ou avec ma tête avant de m’engager en politique. Ce faisant, je serais beaucoup plus indépendante et libre dans certains choix que je ferais. C’est par la suite  et de façon naturelle que je me suis engagée en politique il y a un an et demi  sauf que je faisais auparavant un travail de terrain, un travail de maillage sur la base. C’est d’ailleurs forte de cette base que j’ai décidé de faire ma rentrée politique pour officialiser mon engagement politique au côté du Président Macky Sall.
 
Nous avons dernièrement appris à travers la presse que vous avez été limogée de la primature où vous serviez dans la cellule de communication du premier ministre. Confirmez-vous  cette information?

C’était une fausse information. Je suis toujours à la primature et je fais mon travail correctement.
 
La ministre d’Etat Innocence Ntap Ndiaye s’est adressée publiquement à vous par rapport à  votre  nouvelle carrière. Certains qualifiaient ses propos d’attaques contre votre personne. Pourtant Il semblerait  aussi qu’elle est proche  de votre maman. Quels sont vos rapports en clair ? 

Non ! Elle n’est pas une amie proche de ma maman. Par contre, elle et moi avons de bons rapports. Nous avons des rapports très cordiaux. Ses attaques, je les considère comme des conseils maladroits qu’elle n’a pas su me donner en privé mais en public. Ce qui est dommage. Mais j’aurais aimé que quand on donne un conseil à quelqu’un, si on tient à cette personne et surtout si on a de bons rapports avec elle, autant les lui donner en privé. A part cela, je ne considère pas cela comme des attaques.  Non ! C’est juste une démarche maladroite.

Et si elle  s’érigeait  en obstacle sur votre chemin ?  

Elle ne peut pas. Je ne la vois ni comme obstacle ni comme adversaire, absolument pas.

De Benoit Sambou, des gens rapportent qu’il est votre parrain à l’APR. Est-ce conforme à la réalité ?

Ah non ! (rire...) Il n’est pas mon parrain. Je me suis engagé en politique par moi-même, par conviction parce que j’aime la politique qui est quelque chose de noble. La gestion de la cité par ses  fils, toutes ses filles et fils valeureux. Le Chef de l’Etat est mon parrain dans le parti et personne d’autre, puisque c’est lui qui m’a recrutée et personne d’autre. Lui-même, en personne. Je suis entrée en politique par lui. Donc il n’y a pas de raison que j’aille me faire parrainer par telle ou telle autre personne. Absolument pas. Je travaille pour le Chef de l’Etat, derrière lui et avec tous ceux qui travaillent avec lui pour la Casamance et pour le Sénégal.  
Mais je ne suis derrière personne et d’aucune tendance si ce n’est  celle de l’Alliance pour la République.  Je m’engage pour la République, le Chef de l’Etat et l’APR ma communauté ... . Dès lors que j’ai estimé pouvoir apporter un tout petit quelque chose pour la résolution des problèmes  quotidiens des populations. Si je peux le faire, je n’hésiterais pas. Dans ma démarche, je mets en avant le ‘’cultivons ensemble, récoltons ensemble et consommons ensemble’’. Tout se fait avec la base, tout se fait avec les populations. Toute démarche qui est contraire à la volonté des populations est vouée à l’échec.

Concrètement qu’est-ce qu’Aminata Angélique Manga peut apporter à la région de Ziguinchor ?

Mes idées, ma volonté, mes relations, mon réseau national et international que je compte mettre au service de la Casamance et au Sénégal.   Je pense que ce n’est pas ce qui manque. Et je n’ai qu’une seule option dans cet engagement politique : la politique de développement. Pour moi c’est la seule chose qui paye et il faut aller vers ça.

Aminata Angélique a-t-elle des ambitions personnelles pour être maire de la ville de Ziguinchor?

Les wolofs disent que « mag dou feth thi yalnaa dée » (Il n’y a pas effet sans cause Ndrl…..). Oui j’ai des ambitions pour la région et pour tout le Sénégal. Et ça va de soi que si je me suis engagée en politique ce n’est pas pour aller jouer les seconds rôles. Non ! Je me suis engagée en politique pour faire partie  de ceux-là mêmes qui seront amenés à faire  les choix adéquats au profit de la communauté. (….). Nous croyons au développement comme l’a compris le Chef de l’Etat en lançant ce projet pôle de développement économique de la Casamance avec un financement de 23 milliards FCFA pour une première phase. Ce que je souhaite moi, c’est qu’on puisse aller vers ce qu’on appelle une zone économique spéciale pour la Casamance.
Mais je ne serais pas  non plus prétentieuse, je sais que je connais bien cette région avec un avantage d’avoir travaillé avec une coopération internationale pendant deux ans ici à Ziguinchor. J’ai eu la chance d’avoir parcouru toute la Casamance. La Casamance des profondeurs, celle de mes aïeux et j’ai compris les souffrances des populations. J’ai compris ce qu’est le développement et ce qu’il faut faire.
 
Je prône l’équipe, le leadership pluriel ; le secret de la réussite pour moi, c’est de savoir s’entourer des meilleurs. Et au delà de cet aspect, il faut prendre en compte  l’amour des populations. Est-ce que ces personnes là  que vous voulez diriger, vous apprécient, vous acceptent. Si oui, vous pouvez y aller si non, le forcing ne paye jamais.

Entretien avec Aminata Angélique Manga responsable politique de l’APR à Ziguinchor.   « C’est juste une démarche maladroite » juge-t-elle sur les propos d’Innocence Ntap.


Entretien avec Aminata Angélique Manga responsable politique de l’APR à Ziguinchor.   « C’est juste une démarche maladroite » juge-t-elle sur les propos d’Innocence Ntap.
Mercredi 19 Mars 2014
Dakaractu




1.Posté par Smoothuk le 19/03/2014 10:21
Tiens bon Ange :)

2.Posté par kumpa le 19/03/2014 10:40
je suis a t accompagner madame et bon courage mon numero 779716369

3.Posté par Patriote le 19/03/2014 11:08
Elle ferait un bon ministre de la femme car sa région est celle dans laquelle les femmes travaillent plus que les hommes. J'adore la femme casamansaise.
Mais ange faut pas accepter des fautes dans un entretien entre deux journalistes.

4.Posté par @Patriote le 19/03/2014 12:30
c'est seulement chez les mandingues ou les femmes travaillent plus que les hommes. Mais chez nous les diolas du kassa le travail est bien organisé. En saison des pluies les hommes labourent la terre, les femmes se chargent du repiquage du riz et les enfants . La récolte du riz (entre octobre janvier) est assurée par tous (hommes, femme et enfants). Pour les autres activités (en saison séche principalement) les hommes s'investissent dans la pêche, la pisciculture traditionnelle, la récolte du vin et les femmes dans la poterie et al recherche de bois morts. Pour ta gouverne dans la société traditionnelle diola , les taches sont bien répartie entre les hommes, les femmes et les enfants. Les paresseux n'ont pas de place chez les forestiers (diolas, mancagnes, manjaques, balantes, baïnounk, bayote,..).
Avant de raconter n"importe koi faut bien se renseigner et relativiser (d'après les statistiques de L'ANSD les diolas constituent 70% de la population de la région de zig)

5.Posté par lady le 19/03/2014 12:32
bon courage ma chère
les jeunes cadres de ce pays doivent s'engager en politique pour le développement de leurs terroirs
tu connais bien ta casamance natale, sais ce que les gens vivent au quotidien et sutout est fière de tes origines

6.Posté par fatoumms le 19/03/2014 12:33
NDEYSANNE !!!!!! UNE AUTRE BREBIS EGAREE. YALLA NALA YALLA DIAPALE

7.Posté par Flip Flop le 19/03/2014 13:02
Ta soi disante carriere politique s'effritera quand ton mentor Macky sera dégagé ,
Tu auras du t'engager ailleurs

8.Posté par GRAND YOFF DIEUM KANAM le 19/03/2014 13:40

DESCRIPTION : Ce mouvement a été instauré et mis en œuvre au Sénégal précisément à grand Yoff dans un contexte particulier .Un contexte marqué par une grande déperdition des valeurs, par une recrudescence des fléaux tels que : la délinquance juvénile, la promiscuité des habitations, le chômage etc.… Ainsi, concernant ce dernier aspect qui regorge un certain nombre de conséquences, cette population défavorisée a besoin de solutions urgentes et efficaces dans la durée.
Ce contexte est également marqué par une énorme déficience et de volonté politique, en ce qui regarde dans l'avenir humanitaire envers les populations les plus nécessiteuses. Fort de tout ce constat, l'implication du Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM, se justifie pour des raisons purement humanitaires et sociales.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM a été créé depuis 2010 par des jeunes et femmes sénégalais résidant à grand Yoff .Ce mouvement de développement local poursuit une mission humanitaire et particulièrement pour le soutien de la protection des enfants défavorisés, promouvoir la formation des femmes et des jeunes enfants, l’alphabétisation, la lutte contre les inondations et la déperdition des valeurs sociales et éducatives. Cette mission ne demeure pas être étrangère pour les fondateurs dudit projet.
MISSION : En effet à plusieurs reprises, ils ont eu à intervenir de ce domaine et même dans d'autres domaines comme la lutte contre le paludisme et les maladies sexuellement transmissible au sein même de grand yoff.L'objectif est clair et net, à ce niveau le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM compte à se faire valoir malgré les maigres moyens dont il dispose pour venir en aide à cette couche de la population qui reste très vulnérable et du coup qui est exposée à l'environnement défavorable auquel elle vie.
Vue la complexité de cette mission, le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM lance un appel à toutes les bonnes volontés ,aux fondations , entreprises à s'investir auprès dudit mouvement pour renforcer et pérenniser leurs œuvres de bienveillance et de solidarité aux enfants démunis et aux personnes nécessiteuses.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM à travers cette dynamique tendant à inclure et à prendre en écharpe ou à accorder aide et assistance aux femmes, jeunes filles et enfants démunis et à leur épanouissement, se projette de réaliser un cadre qui sera l'apanage de toutes les couches de la population et qui permettra aux acteurs, parents et partenaires d'échanger et de discuter des problèmes relatifs à l'assistance de tous.

Dans cette commune pilote avec plus de 400.000 habitants, le revenu des habitants ou le niveau est très faible avec une fréquence notoire et récurrente des fléaux tels que l’insécurité, l’insalubrité, le manque d'éclairage publique, le chômage grandissant, l'absence d'infrastructures et d'aires de jeux.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM dans sa politique sociale de lutte contre la situation défavorable des enfants démunis et promouvoir la formations des femmes et jeunes , compte à travers, l'appui des partenaires et des bonnes volontés, venir en aide et assistance à ces personnes il s'agira alors pour nous d’agir physiquement, psychologiquement et financièrement sur le vœu de ces personnes sans distinction de race, d'ethnie, de religion ni d'appartenance politique .
Le Mouvement citoyen GRAND YOFF DIEUM KANAM, réunit tous les jeunes de la commune qui ont en commun le développement de grand Yoff.
Composé de touts les corps de métiers, de sexe de tout genre, et de statuts sociaux différents qui font son charme ; nous nous efforçons par des réflexions et des mécanismes pour apporter des solutions concrètes pour une meilleure vie des populations. Ce mouvement financé par ses propres membres , participe à chaque fois que le besoin se fera sentir aux conditions difficiles des populations en donnant des ndogous durant le mois béni de ramadan, en participant sur le plan financier et/ ou logistique lors des caravanes de Poponguine,de Magal,de Gamou,lutte contre les inondations, cours de vacances aux élèves et surtout à insérer les jeunes et les femmes sur le marché de l’emploi. S’inscrivant sur des valeurs de dignité, de loyauté, de courage et de travail, nous nous efforçons au mieux d'accompagner les populations à une auto prise en charge de leurs besoins vitaux.
Mais que l’on se comprenne bien, que ceux qui nous attendent sur le terrain des ragots, des invectives et des débats de bas étages, déchantent. Nous serons à des niveaux nettement plus élevés. Et de toute façon, aucune force obscure, mal intentionnée, ne nous fera dévier de notre route.
Nous ne terminerons pas, sans au préalable vous demander de nous formuler des prières à toutes les bonnes volontés qui ont répondu effectivement aux attentes de toutes ces personnes et qui ont montré leur espoir et leur reconversion sociale au Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM.
Nous voulons donc nous pouvons….
76 755-55-57

9.Posté par GRAND YOFF DIEUM KANAM le 19/03/2014 13:52

DESCRIPTION : Ce mouvement a été instauré et mis en œuvre au Sénégal précisément à grand Yoff dans un contexte particulier .Un contexte marqué par une grande déperdition des valeurs, par une recrudescence des fléaux tels que : la délinquance juvénile, la promiscuité des habitations, le chômage etc.… Ainsi, concernant ce dernier aspect qui regorge un certain nombre de conséquences, cette population défavorisée a besoin de solutions urgentes et efficaces dans la durée.
Ce contexte est également marqué par une énorme déficience et de volonté politique, en ce qui regarde dans l'avenir humanitaire envers les populations les plus nécessiteuses. Fort de tout ce constat, l'implication du Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM, se justifie pour des raisons purement humanitaires et sociales.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM a été créé depuis 2010 par des jeunes et femmes sénégalais résidant à grand Yoff .Ce mouvement de développement local poursuit une mission humanitaire et particulièrement pour le soutien de la protection des enfants défavorisés, promouvoir la formation des femmes et des jeunes enfants, l’alphabétisation, la lutte contre les inondations et la déperdition des valeurs sociales et éducatives. Cette mission ne demeure pas être étrangère pour les fondateurs dudit projet.
MISSION : En effet à plusieurs reprises, ils ont eu à intervenir de ce domaine et même dans d'autres domaines comme la lutte contre le paludisme et les maladies sexuellement transmissible au sein même de grand yoff.L'objectif est clair et net, à ce niveau le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM compte à se faire valoir malgré les maigres moyens dont il dispose pour venir en aide à cette couche de la population qui reste très vulnérable et du coup qui est exposée à l'environnement défavorable auquel elle vie.
Vue la complexité de cette mission, le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM lance un appel à toutes les bonnes volontés ,aux fondations , entreprises à s'investir auprès dudit mouvement pour renforcer et pérenniser leurs œuvres de bienveillance et de solidarité aux enfants démunis et aux personnes nécessiteuses.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM à travers cette dynamique tendant à inclure et à prendre en écharpe ou à accorder aide et assistance aux femmes, jeunes filles et enfants démunis et à leur épanouissement, se projette de réaliser un cadre qui sera l'apanage de toutes les couches de la population et qui permettra aux acteurs, parents et partenaires d'échanger et de discuter des problèmes relatifs à l'assistance de tous.

Dans cette commune pilote avec plus de 400.000 habitants, le revenu des habitants ou le niveau est très faible avec une fréquence notoire et récurrente des fléaux tels que l’insécurité, l’insalubrité, le manque d'éclairage publique, le chômage grandissant, l'absence d'infrastructures et d'aires de jeux.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM dans sa politique sociale de lutte contre la situation défavorable des enfants démunis et promouvoir la formations des femmes et jeunes , compte à travers, l'appui des partenaires et des bonnes volontés, venir en aide et assistance à ces personnes il s'agira alors pour nous d’agir physiquement, psychologiquement et financièrement sur le vœu de ces personnes sans distinction de race, d'ethnie, de religion ni d'appartenance politique .
Le Mouvement citoyen GRAND YOFF DIEUM KANAM, réunit tous les jeunes de la commune qui ont en commun le développement de grand Yoff.
Composé de touts les corps de métiers, de sexe de tout genre, et de statuts sociaux différents qui font son charme ; nous nous efforçons par des réflexions et des mécanismes pour apporter des solutions concrètes pour une meilleure vie des populations. Ce mouvement financé par ses propres membres , participe à chaque fois que le besoin se fera sentir aux conditions difficiles des populations en donnant des ndogous durant le mois béni de ramadan, en participant sur le plan financier et/ ou logistique lors des caravanes de Poponguine,de Magal,de Gamou,lutte contre les inondations, cours de vacances aux élèves et surtout à insérer les jeunes et les femmes sur le marché de l’emploi. S’inscrivant sur des valeurs de dignité, de loyauté, de courage et de travail, nous nous efforçons au mieux d'accompagner les populations à une auto prise en charge de leurs besoins vitaux.
Mais que l’on se comprenne bien, que ceux qui nous attendent sur le terrain des ragots, des invectives et des débats de bas étages, déchantent. Nous serons à des niveaux nettement plus élevés. Et de toute façon, aucune force obscure, mal intentionnée, ne nous fera dévier de notre route.
Nous ne terminerons pas, sans au préalable vous demander de nous formuler des prières à toutes les bonnes volontés qui ont répondu effectivement aux attentes de toutes ces personnes et qui ont montré leur espoir et leur reconversion sociale au Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM.
Nous voulons donc nous pouvons….
76 755-55-57

10.Posté par boyzig le 19/03/2014 14:27
Toi arrête tes âneries.aujourd'hui la femme diola travaille dix mille fois plus que son mari. Nous vivons tous en Casamance et savons très bien ce qui se passe. les hommes ne travaillent que trois mois dans les champs et c'est terminé qu'ils soient diola ou mandingues.Tous les hommes doivent se mettre au travail car c'est cela qui nous permettra d'avancer.

11.Posté par @boyzig le 19/03/2014 15:09
tu raconte n'importe koi. pour toi la casamance s'arrête à zig. Sors de toi va vers le kassa (à youtou, effok, siganar, kahinda) ou vers le blouf et après on en reparlera. Les paresseux n'ont pas de place chez les diolas. Ne dit-on pas au sénégal que les diolas sont des "gueum services"?

12.Posté par Bassam le 19/03/2014 15:54
De grands travailleurs les Casamancais.Que la paix soit avec vous.

13.Posté par assane le 19/03/2014 19:08
bon vent Angélique au moins toi tu ne verseras pas dans la politique politicienne vue ton parcours et faudra s'investir pour le développement de la Casamance même après la fin du règne de Macky car votre engagement doit être inconditionnel de tout temps.Aussi ce qui me sidère c'est que cette zone regorge d’éminents autorités qui ne militent pas pour l'essor de leur terroir.paix sur la casa

14.Posté par Ndiaga LO le 20/03/2014 10:35
Non monsieur vous avez tout faux. Je m'adresse au journaliste qui dans une intension manifeste de nuire a publié il y a quelques mois ces mêmes propos de Mme ndiaye tenus au cours d'un entretien téléphonique. Elle disait en substance qu'elle souhaitait a a m la bienvenue dans landernau politique. Seulement ce ne sera pas une tasse de quinkeliba. Faisant ainsi référence à l'émission quinkeliba. Ce n'était pas méchant du tout. D'ailleurs c avec surprise qu'elle a vu ces propos repris dans votre site parce que c'était un entretien privé et aujourd'hui vous faites du réchauffe pour mettre les deux en bisbilles parce que Mme NDIAYE est annoncée à l'APR. Vous avez tout fait pour détruire cette dame. BAYILENE KO LIGUEYE KAT LA

15.Posté par Ndiaga LO le 20/03/2014 11:05
Non monsieur vous avez tout faux. Je m'adresse au journaliste qui dans une intension manifeste de nuire a publié il y'a quelques mois ces mêmes propos de mme ndiaye tenus au cours d'un entretien téléphonique. Elle disait en substance qu'elle souhait à a M la bienvenue dans le landernau politique seulement ce ne sera pas une tasse de kinkéliba. Faisant ainsi référence à l'émission kinkéliba. Ce n'était pas méchant du tout. D'ailleurs c'est avec surprise qu'elle a vu ses propos repris dans votre site parce que c'était un entretien privé. Et aujourd'hui vous faites du réchauffé pour mettre les deux en bisbilles parce que Mme NDIAYE est annoncée à l'APR. Vous avez tout fait pour détruire cette dame. De grâce BAYILENKO LIGUEYE KAT LA.

16.Posté par mamedou Diatta le 20/03/2014 20:27
diapal mou deugueur le chemin est long mais courage Dieu t'aidera inchallah



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016