Entre UNESCO et OMS, quelle est la différence ?


C'est la différence réside qui existe  entre «  Intellectuels » et «  Practiciens » !
L’Intellectuel  s’active comme "porteur de Valeurs", alors que le "  Praticien"   s’active comme "porteur de   Programmes ».
 C'est ainsi que l ’Unesco est porteuse de « Valeurs » » et l’OMS, porteuse de «  Programmes ».
Contre les « Valeurs »,  l’argent est impuissant, alors qu’il est un potentat face au «  Programme ». 
Voilà   pourquoi pour les Etats Unis et ses alliés ne peuvent rien contre une décision souveraine de l’UNESCO.
 Elle  avait déjà  montré  son indépendance, en faisant, dans les années 70,  front commun pour soutenir  le Pr Amadou  Maktar Mbow, son Directeur Général,  dont le départ était réclamé par les USA , et cela,  en dépits  de  leurs menaces de se retirer qu'ils ont fini par  mettre en œuvre devant  l'échec  patent  de leur exigence.
De même,  l'UNESCO  vient, aujourd'hui, de prouver encore son indépendance, en  recevant la Palestine comme Membre dans ses rangs, malgré  l'opposition farouche des USA et d'Israël  qui ont fini par démissionner  face à leur impuissance à faire revenir  son  DG  sur cette décision, malgré le poids de leurs contributions  à son fonctionnement.
Par contre,  avec  l’OMS qui n'est que porteuse de "Programmes",   elle  est sous la coupe réglée de ses principaux bailleurs de fonds, avec  les USA en tête.
C'est pour cela que son Directeur Général vient de subir  la " honte de sa vie"  en  courbant  l'échine devant les USA et ses alliés, pour annuler une résolution qu'elle avait prise en toute souveraineté  pour faire du Président  Mugabé, son " Ambassadeur de bonne volonté".
 Le pouvoir d'agent  a prévalu  sur l'étique qui devrait être  la marque distinctive  de tout  Directeur Général d'un Organisme des Nations Unies.
C'est pourquoi,  les citoyens, notamment les  Républicains et Démocrates  de tous  pays membres de l'OMS,  devraient condamner avec vigueur  le reniement du DG de  cet organisme de l'ONU, qui   devrait, pour cette forfaiture,  démissionner de ses fonctions.  
Il faudrait aussi condamner sans réserve aucune, la propension des USA à  chercher à imposer sa volonté aux organismes de l'ONU, en recourant au chantage  de leur couper leur vivre,  par la rétention de leurs cotisations statutaires.
A cet égard, il faudrait exiger que les USA s'acquittent sans délai des cotisations qu'ils doivent à l'UNESCO.
 Les contributions financières des Etats membres sont volontaires et  deviennent des obligations statutaires pour tout.
De ce fait, elles  ne sont pas conditionnés par  une acceptation quelconque d'une hégémonie d'aucun pays participant.
Donc, avec ce reniement du DG de l'OMS, le discrédit qu'il a porté à ce nécessaire organe de coopération multilatérale pour nos peuples ,  ne pourra être effacé que par son départ.                                       
 

Ibrahima SENE  PIT/SENEGAL                                             



Dakar le 23 Octobre 2017                                                                   
Lundi 23 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :