Enseignement : Le grand cadre des syndicats enseignants et du Cusems décident de porter plainte contre l’Etat


Enseignement : Le grand cadre des syndicats enseignants et du Cusems décident de porter plainte contre l’Etat
Malgré les négociations et surtout les bons offices joués par les guides religieux qui ont permis de calmer la tension entre le gouvernement et les enseignants, la guerre n’est pas sur le point de s’arrêter.
Mamadou Lamine  Dianté et Cie  du grand cadre des syndicats d’enseignants et du cusems ont décidé de déposer, dès ce vendredi, une plainte contre l’Etat  devant le bureau international du travail (BIT) et l’organisation international du travail (Oit) pour violation des libertés syndicales et du droit de grève.
Dianté et Cie signalent que de façon répétée et fragrante, «  l’Etat du Sénégal a posé des actes attentatoires à l’exercice du droit de grève ».
Ils comptent ainsi solliciter l’arbitrage du BIT et de l’OIT pour rétablir les enseignants dans leur droit. « Nous allons accompagner cette plainte contre l’Etat avec toutes les pièces à conviction.  «Nous voulons que le droit soit dit. Nous n’allons pas rester les bras croisés » a fait savoir Mamadou lamine Dianté, coordinateur du grand  cadre des syndicats  d’enseignants.
Vendredi 8 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :