Enquête sur la mort de Bassirou Faye- L’Etat s’engage à mettre la main sur les coupables selon le ministre de l’intérieur


Enquête sur la mort de Bassirou Faye- L’Etat s’engage à mettre la main sur les coupables selon le ministre de l’intérieur
DAKARACTU.COM Après avoir été rabrouée par des populations de Diourbel puis reçue par des membres de la famille du défunt étudiant, la délégation gouvernementale, par la voix du ministre de l’Intérieur s’est, solennellement engagée à tirer cette affaire au clair. Abdoulaye Daouda Diallo, son homologue de l’Enseignement Supérieur Mary Teuw Niane,  Yakham Mbaye, secrétaire d'Etat chargé de la Communication, les députés Abdou M'bow et Maguette Tall, le Gouverneur de région Mamadou Moustapha N'dao et le préfet du département de Diourbel ont eu un entretien de plusieurs minutes avec des membres de la famille de Bassirou Faye. 
Ces deniers ont reçu et accepté les condoléances du Gouvernement non sans insister sur leur désir de vite récupérer la dépouille mortelle de l’étudiant.

Face à la presse, Abdoulaye Daouda Diallo a beaucoup regretté ce qui s’est passé avant de promettre toute la lumière concernant l'affaire : «  Ce qui est arrivé est regrettable. C’est une chose que nous mesurons avec gravité et beaucoup de regret. Nous travaillons à faire la lumière sur tout cela, dans les plus brefs délais et les conséquences seront tirées. Et nécessairement, si des sanctions s’imposent, elles auront lieu. Nous sommes déterminés à aller au fond de cette affaire-là. Et c’est cela l’intention du chef de l’Etat. C’est ce qu’il m’a demandé de réaffirmer devant les parents de notre fils et neveu disparu!»
Le ministre de l’intérieur de signaler qu’une enquête est d'ores et déjà ouverte pour situer les responsabilités et mettre la main sur les coupables. D’ailleurs, assure-t-il,  « l’autopsie est en cours.»  
Samedi 16 Août 2014




1.Posté par FAYEE le 16/08/2014 08:15
Vous allez arrêter des policiers?

2.Posté par morlado le 16/08/2014 09:09
En tout cas il ne faudrait pas exclure la piste d'infiltration avec des agents provocateurs car en face la bête est traquée jusqu'à ses derniers retranchements et nous tous sans nous voiler la face savons de quoi elle est capable !!

3.Posté par asterix le 16/08/2014 11:29
Le coupable ne sera jamais puni. Ce pays me desespere!!!Le dossier sera traité comme celui du colonel Ndaw. Le general ne sera jamais puni.

Vous etes des criminels.

4.Posté par Deugg Gui le 16/08/2014 14:37
La grosse blague!!!! Mais c'est l'Etat le coupable.

Il y a deux mois les étudiants s'étaient rebellés après plusieurs mois non paiement de leurs bourses et ils avaient été sévèrement réprimés. Ils se re-rebellent pour les mêmes raisons : huit mois sans être payés, cherchez l'erreur.



Dans la même rubrique :