Enquête sur l’affaire Barthélémy Dias: La gendarmerie chipe le dossier à la police


Enquête sur l’affaire Barthélémy Dias: La gendarmerie chipe le dossier à la police
DAKARCTU.COM - Désormais ce ne sera plus la police qui conduira l’enquête dans l’affaire dite Barthélémy Dias. En effet, c’est la gendarmerie qui prend en charge le dossier. C’est ce qu’a voulu le juge Mahawa Sémou Diouf qui donne ainsi une suite favorable à la requête du procureur de la République. La gendarmerie tentera de faire la lumière sur la fusillade à la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur qui s’est soldée par la mort de Ndiaga Diouf.
Vendredi 30 Décembre 2011




1.Posté par deugue dji le 30/12/2011 11:19
Honte à la police nationale. Le commissaire Arouna Sy devrait démissionner après un tel désaveu. Il en est de meme pour Ousmane Ngom.

2.Posté par Amadou le 30/12/2011 11:41
Quelle honte pour la police!
Le pouvoir vous pousse a accomplir les sales besognes avant de vous jeter comme un vieux chiffon.Le commissaire et ses enquêteurs doivent démissionner...s'il leur reste un brin de dignité.

3.Posté par ail le 30/12/2011 11:43
Bien fait pour la gueule de ousmane ngom.....cet homme devrait démissioner de son poste...c'est une honte....le juge a plus que raison...il ne devait meme pas confier dans un premier temps cette enquete aux policiers...voyez ce commissiare qui semble un commentateur sportif...il parle trop pour ne rien produire....des policiers faibles...sans moyens qui affrontent une tuerie...quel ministre de merde.....ensuite reflechissons ensemble sur un constat...dans la gendarmerie comme dans la police les cadres ont un vehicule de service ou vehicule de fonction....ces cadres ont les moyens de se doter de voitures personnelles...les vehicules de l'etat qu'ils utilisent doivent exclusivement servir à améliorer les services de police et de gendarmerie...quand le citoyen appelle la police c'est parce qu'il ya urgence...si la police n'a pas de vehicules d'intervention....c'est allarmant!!!!!!!!!!!ceci est valable pour tous ces services dont la personne à la tete se sert du vehicule de la boite pour se promener à dakar et ailleurs...les vehicules d'un service doivent tous servir exclusivement au service....donc voir ces officiers de police,gendarmerie,ou de l'armée dans des voitures de service après les heures de services est heurtant...au moment où l'officier de gendarmerie se promène à dakar ses éléments ont besoin quelque part d'un vehicule pour une intervention ou une patrouille...il faut tout revoir!!!!!!!!!aux usa sur des voitures il est mentionné vehicule de l'armée est utilisé exclusivement pour le service.....j'ai traduit......

4.Posté par THIOPO le 30/12/2011 11:51
C'est la suite logique de l'incapacité manifeste de la police sur cette affaire; il serait même normal que les policiers présents sur le théâtre des opérations soient sanctionnés.

5.Posté par JOLOF JOLOF le 30/12/2011 13:50
Aucun politicien quel que soit son rang n'a le droit d'utiliser notre Police Nationale à des fins personnelles. Procéder de la sorte c'est exacerber davantage les rivalités entre Police et Gendarmerie. Qu'a fait la Police pour mériter un tel traitement de la part des Politiques. C'est des sénégalais de valeur qui composent la Police. De grâce laissez la être au service du citoyen

6.Posté par Moulfoungouty FAFTY le 30/12/2011 16:28
Dans les 96 heures de garde à vue, les enquêteurs ne pouvaient pas du tout arrêter tous les suspects dans cette affaire. Donc, il est de coutume que le juge d'instruction poursuive et complète l'enquête déjà menée par la police ou la gendarmerie, surtout quand il s'agit de mort d'homme. Dans ce cas précis, ce n'est pas du tout surprenant que le magistrat instructeur, au moyen de délégations judiciaires, saisisse la gendarmerie pour la phase de l'instruction dans la mesure où le parti pris de la police a été souvent évoqué, mais aussi cette dernière n'a pu travailler dans la sérénité absolue vu les nombreux actes à diligenter, compte tenu des délais de garde à vue très contraignants. En tout état de cause si, de la part du pouvoir des pressions ont été exercées sur le commissaire SY, leurs auteurs auront failli à leur neutralité républicaine, de même que le commissaire SY. Ce qui est très très grave.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016