Enquête-Omvs: ''Je défie quiconque de prouver qu'on m'a corrompu'' (Mohamed Merzoug)


Enquête-Omvs: ''Je défie quiconque de prouver qu'on m'a corrompu'' (Mohamed Merzoug)
DAKARACTU.COM  Mohamed Merzoug, haut commissaire de l'Omvs, dit connaître le plaignant depuis 2009. ''Il est venu m'expliquer son cas, et j'ai eu pitié de lui. Je pensais que c'était un citoyen d'un de nos Etats membres qui avait des difficultés à recouvrer son dû. Car, si un citoyen de nos Etats a des intérêts menacés par quiconque et que j'ai le pouvoir de faire quelque chose, je le ferai''. M. Diène, le plaignant, n'était pas en mesure de ''fournir le moindre ducument qui atteste qu'il est en affaires avec l'entreprise Sinohydro'', ajoute Merzoug. Concernant son implication dans le marché attribué aux Chinois, le haut commissaire fait savoir qu'au départ, il n'était pas favorable à leur venue. ''Pour avoir exprimer des reserves sur le choix des Chinois, je me vois mal recommander quelqu'un auprès de cette entreprise. Je défie quiconque de prouver qu'on m'a corrompu'', conclut-il.  
Samedi 14 Juillet 2012




1.Posté par Pape le 14/07/2012 15:26
C'est un mauvais procès qu'on fait ainsi au mauritanien Ould Merzoug qui a fait un travail colossal à la tête de cette organisation qui est devenue un modèle de coopération sous-régionale réussie. A tel point qu'il serait fastidieux de compter toutes ses réalisations: confiance retrouvée avec les baileurs de fonds, financement de grands projets (PGIRE, SDAGE, grands barrages, siège pour l'organisation). Cette politique des barrages (après Félou, d'autres sont prévus) permettra aux quatre pays de réduire considérablement leurs factures énergétiques et d'avoir accès à une énergie à bas coût, non polluante et pérenne. Malheureusement c'est comme ça dans nos pays, chaque fois qu'un cadre fait ses preuves, on commence à lui tirer dessus de partout et surtout de la part d'ennemis jaloux de sa réussite.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016