Énième pavé dans la mare d'une Assemblée Nationale Moribonde : Chronique d’une 12 ème législature de toutes les malversations financières!

« Croire savoir, c’est s’interdire de savoir » disait l’autre !


En toute état de cause, le peuple ne sait pas encore tout sur les scandales que ce régime de troubadours est entrain de  leur infligés aux dires du député MeEl Hadji Diouf.
Le tonitruant Moustapha Diakhaté n’avait pas tort de dire que cette législature est la plus médiocre de l'histoire politique du Sénégal!
À cette médiocrité, la chronologie de l histoire nous apprend qu'il n 'y a jamais eu de pratiques de délinquance financière que la majorité moribonde Benno Tass Yakaar a infligé au peuple durant leur 5 ans de spectacles et de non productivité.
Que des scandales à la sicilienne ou aux Napolitains!
Non seulement ils ont confondu leurs poches à celles du trésor publique en ne payant pas d’impôts, mais le plus cocasses c’est que la bande du grabataire Moustapha Niasse verse dans la surfacturation.
Il faudrait alors une super CREI qu'ils vont devoir mettre sur place pour répondre de leurs crimes dans un pays où le chômage va crescendo, la demande sociale explose, la sécurité sanitaire non garantie, les mensonges d état quintuplé en puissance 1000, les hôpitaux au arrêt technique, les morts se comptent par milliers, les ressources du pays mis à disposition de la dynastie Faye-Sall, l’anticipation de la fraude électorale de mise, les danseurs du ventre de transhumants explose au soirée "MACKY ne dort pas" etc... 
Pour toutes ces raisons, le peuple souverain a un devoir historique de balayer cette bande de lupanars institutionnels aux prochaines joutes électorales.
Les révélations consécutives d’Ousmane Sonko et de Me El hadji Diouf nous donnent froid au dos et doivent nous inciter du conduite à tenir, à savoir balayer de notre auguste assemblée, toute cette bande de délinquants financiers qui sucent le peuple comme des sangsues.

Renouveler la majorité à Macky, revient à lui donner carte blanche à effectuer des « prélèvements » de nos organes, après nous avoir assassiné en direct, et qu'il va devoir revendre aux Albanais, très férus en la matière, nos organes et qui sont, par ailleurs, champions du monde en matière de gangstérisme d état.

L’heure est grave et le peuple ne doit plus écouter, ni croire à la manipulation que s’attèle nuit et jour  la presse des 100 du Macky pour nous enfumer davantage.

Le peuple a une occasion historique, de minorer ce régime en place en vu de procéder à la levée de coude de Macky pour que jaillisse la lumière de tous les scandales d’Etat dont il compte dissiper une fois qu’il aura à nouveau une majorité à l’assemblée.

Dr Seck Mamadou
Cadre Libéral - Paris
Vendredi 2 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :