Encore Jaxaay : Après Aïda Diongue et Cie, un mandat d’arrêt plane contre Namora


Encore Jaxaay : Après Aïda Diongue et Cie, un mandat d’arrêt plane contre Namora
L’affaire du plan Jaxaay toujoursau devant de l’actualité. Après Aïda Diongue et Cie, le promoteur immobilier à qui l’Etat, sous le régime Wade, avait donné des terres pour la réalisation de logements sociaux à bas prix pour les populations victimes des inondations, dans le viseur du Procureur de la République. Seuls quelques logements réalisés, le groupe Namora n’aurait pas tenu toutes ses promesses.


En effet, la traque contre Alioune Badara Badiane, patron de namora s’organise. Un mandat d’arrêt plane sur sa tête. Le promoteur privé bénéficiaire des terres octroyées par l’Etat pour la construction de villas à moindre coût pour les sinistrés est accusé d’abus de confiance, livre la Rfm qui précise qu’il fait partie d’un lot de 23 personnes poursuivies dans l’affaire du plan jaxaay.
Inculpé dans ce fumeux dossier, Abdoul Aziz Diop avait été mis aux arrêts avant de bénéficier d’une liberté provisoire. Il a été de nouveau placé sous mandat de dépôt le 17 décembre dernier. Cette fois-ci en compagnie de l’ancienne sénatrice, Aïda Diongue.


Pour Abdoul Aziz Diop, il est question d’escroquerie et détournement de deniers publics portant sur 2,5 milliards de F CFA. Tandis que pour Aïda Diongue, le Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye parle de 47,675 milliards découverts dans les coffres forts de la responsable libéral au niveau de la CBAO-Attijari.

Pour l’heure, le Pr Iba Der Thiam, député  a adressé une question d’actualité au président de l’Assemblée nationale sur l’affaire Namora. Il invite les autorités à donner des nouvelles de ce groupe, les hectares reçus par Alioune Badara Badiane et dire pourquoi les clés des villas ne sont encore livrées aux sinistrés ?

Pressafrik
Lundi 27 Janvier 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :