En vue d’une victoire des 4 « C » : Sangalkam roule désormais pour le maire de Bambilor, Ndiagne Diop


Investi à la 27ème place sur la liste nationale de la coalition « Benno Bokk Yakaar » par le président Macky Sall, le maire de la commune de Bambilor Ndiagne Diop a été plébiscité par les militants et responsables des quatre communes dont le responsable Bara Guèye de Sangalkam, qui a organisé un grand meeting en son honneur pour le soutenir. Il faut signaler également les nombreux ralliements de responsables du Rewmi tels la conseillère Khady Seck de la cité des enseignants, Mbaye Gaye Ndiaye  coordinateur de Rewmi dans la commune de Tivaoune Peulh Niague, Ibrahima Sarr et Alla Samb, tous conseillers municipaux à la commune de Jaxaay, Mandione Ndiaye, Alioune Ndoye et Mara Thioub responsables politique du parti Rewmi à Niakoul Rab. Maodo Ka  du Grand parti de Tivaoune Peulh Niague, Seyni Abidine Sy de Bess Dou Niakk, conseiller municipal à la commune de Bambilor, Ndack Thiaw et Seydou Mané du village de Keur Daouda Sarr qui ont toujours gagné leur centre de vote avec le PDS, sont venus grossir les rangs de BBY. 
Autant dire que les communes de Jaxay, Tivaoune Peulh-Niague, Bambilor et Sangalkam ont donné leur onction au maire Ndiagne Diop pour battre campagne et décrocher une éclatante victoire au soir des élections législatives du 30 Juillet prochain.
A préciser aussi que le leader du parti APR à Rufisque, en l’occurrence Homère Seck était présent pour marquer son soutien. Selon Bara Gaye, l’initiateur du meeting « Ndiagne Diop est le candidat incontesté des 4 « C » et rien que la prononciation de son nom, constitue un réel motif d’encouragement des populations à voter pour les listes de Benno Bokk Yakaar ». En effet, au regard de son bilan jugé « positif », le maire de Bambilor est bien apprécié par les populations, relativement au rôle qu’il pourra jouer à l’Assemblée nationale dans le cadre de la défense de leurs intérêts. C’est d’ailleurs le même son de cloche chez Ousseynou Diallo qui a été également investi à la 53ème position sur la liste nationale. Cet investi a laissé croire que « le président Macky Sall a choisi 2 fils de Rufisque dans l’espoir de remporter les suffrages avec un score d’au moins 90% à l’issue des législatives ». Pour ce faire, Ousseynou Diallo a exhorté les électeurs à aller retirer leurs cartes d’identité biométriques de la CEDEAO pour pouvoir exercer leurs droits civiques. Pour le futur député Ndiagne Diop, « nous devons tout cela au président de la République qui nous a fait confiance ». Mais ce qui semble bizarre et inexplicable pour lui, « c’est que ce sont les non investis qui sont venus agresser physiquement les investis que nous sommes, malgré le fait que nous soyons dans le même camp politique ». Selon lui, le ministre Oumar Guèye est un responsable totalement déconnecté de la base. Un adepte de l’escroquerie politique dont l’action ne consiste qu’à tromper le président Macky Sall. Ndiagne Diop estime que le maire de Sangalkam n’a absolument rien fait de concret dans sa commune, c’est pourquoi dit-il « il ne peut parler que du programme du président de la République pour pouvoir exister politiquement ». Et la troublante coïncidence fait qu’il s’est spécialisé dans une nouvelle fonction de « ministre chargé de présenter des condoléances à Rufisque » a ajouté l’homme fort des 4 « C ». Pour rassurer sur sa  victoire imminente, il fera remarquer que « la jeunesse est avec moi contrairement à Oumar Guèye qui a été désavoué par les populations des quatre communes ».
Homère Seck a pris la parole pour se féliciter d’un rêve qui s’est aujourd’hui réalisé avec l’éveil des populations sur les carences du coordinateur départemental de l’APR qui préfère toujours la violence et l’ostracisme aux débats d’idées. 
Lundi 17 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :