En visite à Koumpentoum : Barthélémy DIAS tire sur tout ce qui bouge et invite les jeunes à ne pas se laisser divertir


En visite à Koumpentoum : Barthélémy DIAS tire sur tout ce qui bouge et invite les jeunes à ne pas se laisser divertir
Comme l’on s'y attendait, la tournée politique du secrétaire général adjoint  à la vie politique du PS a tenu toutes ses promesses. A Koumpentoum, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur, l’honorable député, Barthélémy Dias, a évoqué les raisons de sa tournée nationale, mais s’est aussi prononcé sur la coalition BBY et la libération de Karim WADE.
     Les motifs de sa tournée nationale
Sur son initiative propre et avec ses propres moyens, le secrétaire général adjoint à la vie politique du PS a décidé d’aller à la rencontre des militants à la base pour dit-il « battre campagne en vue du prochain comité central, seule instance habilitée à décider ou pas d’aller aux prochaines législatives avec ou sans BBY. » Pour lui, les jeunes et les militants des 138 coordinations installées à travers tout le pays seront appelées à se prononcer et à en décider. Ainsi toujours selon lui, les jeunes doivent être vigilants parce que « c’est leur avenir qui est jeu, mais aussi et surtout l’avenir du PS.  En effet, si tous sont d’accord que le PS est appelé à exercer le pouvoir en présentant un candidat à la prochaine présidentielle, il est donc illogique d’aller ensemble aux législatives et ensuite vouloir présenter un candidat à la présidentielle. »       
 
«  Abdoulaye WILANE, a donné sa position, pas celle du PS »
Interpellé sur la sortie du porte-parole du PS, le maire de Kaffrine, M. A. Wilane, qui avait affirmé que le PS ira avec la coalition BBY aux prochaines législatives, M. Dias dira que ce dernier « n’a dit que sa position » Il invite donc ses camarades à ne pas verser dans le copinage. Il dira que le prochain comité central sera décisif et que sont les jeunes du parti qui doivent se prononcer, car dira t-il, il y va de leur survie politique.          
 
« BBY est une mascarade, une grosse farce : l’APR fait du chantage à ses alliés  »
Le compagnonnage au sein de la coalition BBY « n’est pas sincère » de l’avis de Barthélémy Dias. Les dernières élections locales ont démontré que leur alliés de l’APR veulent tout et partout. Pour étayer ses propos, il ajoutera « même le SG du PS a été défié dans son propre fief, idem pour la camarade Aminata M. N'diaye »  Par ailleurs, le maire de Mermoz dira que leurs amis de l’APR font du chantage à leurs alliés. Il donnera l’exemple de l’AFP : «  pour que Moustapha Niasse soit président de l’Assemblée nationale pour cinq ans, on lui a imposé de ne pas présenter de candidat, pour le Haut conseil ils vont demander à Tanor de ne pas présenter de candidat, sinon il aura un mandat de UN an renouvelable » et d’ajouter qu’il ne faut pas compter sur lui pour voter une telle loi. »
  Sur la libération de Karim WADE
Là aussi le responsable socialiste parle de chantage qu’aurait exercé l’APR sur le PDS. Evitant de parler de deal, M. Dias dira « que si Karim et sorti sans piper mot et qu’aucune voix autorisée au sein du PDS, pas même son père, ne se soit prononcée, c’est qu’il y a anguille sous roche ». Pour lui, pas de doute : « le PDS ne présentera pas de candidat à la prochaine présidentielle ». Cependant, il invite son frère Karim Wade « à prendre son courage à deux mains et ne pas écouter les vieux qui l’entourent, car il est temps que notre génération s’assume pleinement... »
 
Lundi 11 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :