En présence de Mimi Touré et de Mansour Sy Djamil, Serigne Moustapha Sylla de Taïba-Marsassoum met dans le même sac marabouts et politiciens véreux.


En présence de Mimi Touré et de Mansour Sy Djamil, Serigne Moustapha Sylla de Taïba-Marsassoum met dans le même sac marabouts et politiciens véreux.
Lors de son Gamou annuel de Dakar tenu ce week-end, le renommé marabout casamançais Moustapha Sylla connu pour ses prêches qui souvent prennent à rebrousse-poils les "en haut de haut" n'a pas failli à sa réputation d'homme de vérité. Dans la salle de l'Unité Africaine du CICES pleine à craquer de ses fidèles vivant à Dakar et en présence de représentants de toutes les familles religieuses du pays, ElHadj Moustapha Sylla, fils du saint homme Khassim Sylla qui a fondé le village de Taïba-Marsassoum, n'a pas pris de gants pour développer le thème central du gamou, "Politique et Islam". 
En présence de Serigne Mansour Sy Djamil et de Mimi Touré, le marabout a longuement fustigé les marabouts et politiciens véreux qui sont plus préoccupés par leurs propres intérêts que par le sort de leurs fidèles ou militants. Il a mis en garde les marabouts qui se détournent de leur véritable mission d'éducation et d'encadrement des fidèles qui à défaut, risquent de succomber à l'appel des groupes extrémistes. Tout comme les politiciens, a-t-il ajouté, qui en privilégiant leurs intérêts personnels et pratiquant la mal gouvernance finissent par désintéresser les jeunes à la politique saine, ne leur laissant ainsi que la violence comme forme de protestation. 
Il a été noté une forte présence des communautés casamançaises de la région de Dakar et la présence de Serigne Mansour Sy Diamil et Mimi Touré qui a révélé que la soeur de Serigne Moustapha Sylla portait le nom de sa propre mère du fait des liens très anciens qui lient leurs parents respectifs. 
Lundi 24 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :