En Arabie saoudite, le fils Ben Laden appelle à renverser le régime

Dans la famille Ben Laden, voilà que l’on parle de Hamza, le fils du fondateur d’al-Qaïda. Ce dernier exhorte les jeunes Saoudiens déçus des dirigeants à rejoindre al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), basé au Yémen. Et appelle à renverser le régime en Arabie saoudite.


De son vivant, Oussama Ben Laden voulait faire de son fils, Hamza, âgé aujourd’hui de 23 ans, son héritier à la tête du groupe al-Qaïda.

Selon des documents déclassifiés, il semblerait qu’Hamza Ben Laden soit plus entendu et respecté dans les rangs des jihadistes qu’Ayman al-Zawahiri, le successeur de son père depuis mai 2011.

Menace pour Riyad et Washington


Le fils préféré d’Oussama exhorte donc les jeunes Saoudiens, et ceux capables de combattre, à rejoindre al-Qaïda dans la péninsule arabique, groupe né de la fusion en 2009 des branches saoudiennes et yéménites.

Cinq ans après la mort de l’instigateur des attentats du 11-Septembre 2001 aux Etats-Unis, le nom de Ben Laden résonne à nouveau comme une réelle menace pour l’Arabie saoudite et les Etats-Unis.

Lire la suite sur RFI
Jeudi 18 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :