Élimination du mercure dans les sites d’orpaillage : Plus d’1 million de dollars dégagés pour la mise en œuvre du plan d’action du Sénégal et du Mali


Le Sénégal et le Mali ont bénéficié d’un financement de plus d’1 million de dollars du Fonds pour l’environnement Mondial (FEM) pour élaborer leurs plans d’action nationaux en collaboration avec le PNUE et l’AGC.
 L’exploitation de l’or est le secteur qui rejette le plus de mercure dans l’environnement et dans le cadre de la convention de Minamata sur le mercure qui a pour but d’éliminer les éliminations tropiques de mercure dans l’environnement, les pays où il y a ce secteur en activité, sont amenés à développer un plan national pour leur permettre d’éliminer les émissions et à terme de remplacer le mercure dans le secteur.
Diomaye Dieng, Conseiller Technique du ministre de l’environnement et du développement durable lors de l’ouverture de la réunion pour l’élaboration du plan d’action national a expliqué que comme tout pays nous avons le défi de l’information, au Sénégal.
« Dans le Sud du pays ceux qui travaillent de façon artisanale utilisent le mercure pour extraire l’or. Et il y  a un défi qui est là c’est l’information des populations et avec ce plan d’action national, la Direction de l’environnement en collaboration avec tous les services de l’Etat aura les informations nécessaires pour collaborer avec toutes les parties prenantes, informer les populations, les sensibiliser par rapport au danger lié à l’utilisation artisanale et à l’exposition du mercure ».
Dans le plan d’action, des mesures qui permettront aux populations d’avoir les meilleurs comportements par rapport pour l’utilisation du mercure seront identifiés.  « Ce qui est visé, c’est l’élimination du mercure meme dans l’exploitation aurifère » a-t-il dit.
Yaya Konaté, directeur national de l’assainissement et du contrôle des pollutions et nuisances du Mali, a indiqué que le projet de développement d’un plan d’actions national pour réduire l’utilisation du mercure dans le secteur de l’extraction minière artisanale et à petite échelle d’or au Mali et au Sénégal « marque un début de mise en œuvre effective de la Convention de Minamata sur le mercure »
Mardi 28 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :