Elhaj Khadim Samb PDG CARANDA AFRICA : "Ce que je sais sur la fondation "Servir le Sénégal" (...)"

Il est au nombre de ces jeunes Sénégalais, bardés de parchemins, ayant poursuivi leurs études à l'étranger. Plus précisément au pays de l'Oncle Sam. Mais, au lieu de rentrer après ses études, Elhadj Khadim Samb, puisque c'est de lui qu'il s'agit, s'est permis une immersion professionnelle dans le pays d'accueil. Plusieurs années se sont écoulées avant que ce jeune Sénégalais ne décide, enfin, de rentrer au bercail. Une décision qui relève, d'abord de l'attachement affectif pour son pays natal, le Sénégal. Mais, Khadim, comme le surnomment affectueusement ses proches, entend partager son expérience professionnelle à travers un projet novateur.
Dakaractu l'a déniché et a réussi à le faire parler. Notamment sur son incursion inattendue dans la fondation de la Première Dame, Marième Faye Sall. Entretien.


Elhaj Khadim Samb PDG CARANDA AFRICA  : "Ce que je sais sur la fondation "Servir le Sénégal" (...)"
Dakaractu: M Samb, comment vous présenter à nos lecteurs? Voulez vous revenir sur votre parcours?
Khadim Samb: Vous me permettrez tout d'abord de saluer l'ensemble de vos lecteurs et de leur souhaiter plein succès dans toutes leurs entreprises. El Hadji SAMB est un jeune Sénégalais établi aux USA depuis 13 ans, mais qui nourrit un profond amour et de grandes ambitions en cours de réalisation, pour son pays le Sénégal.
Il faut retenir qu’ après des études en sciences juridiques et politiques à l'UCAD, je suis allé aux Etats unis d’Amérique poursuivre des études en leadership et business management, ce qui m'a d'ailleurs conduit, après l'obtention de mes diplômes, à intégrer l'une des plus grandes compagnies Américaines au monde : WALMART,en tant que " operation director" et ceci durant 10 ans.


Dakaractu: Pourquoi avez-vous décidé de revenir au bercail. Et que comptez-vous faire concrètement pour le Sénégal?
Khadim Samb: Comme vous le savez certainement, tout Sénégalais à l'étranger n'aspire qu'à un retour au pays pour participer à l'effort de construction nationale. C'est dans ce cadre qu'après avoir accumulé plus d'une décennie d'expérience dans le style de management Américain, je me suis décidé à venir en faire profiter mon pays, par la mise en place de projets structurants. Il s'agit d'investir dans des créneaux pourvoyeurs d'emplois et de ressources, au service de la population en générale et des jeunes en particulier. J'ai ainsi mis sur pied un cadre adéquat évoluant dans des activités aussi transversales que l'offre de services, la promotion agricole, le commerce général mais surtout l'encadrement et la formation de la jeunesse aux valeurs citoyennes, à l'action sociale et à l'engagement politique.


Pour avoir séjourné longtemps aux Etats-Unis d'Amérique, quelles sont les difficultés que rencontrent en général la communauté Sénégalaise établie là-bas?
Il faut reconnaître que nous avons l'une des communautés les plus vaillantes, les plus dynamiques et solidaires, établies aux USA. Cette même communauté participe grandement au soutien de l'économie nationale et au relèvement du pouvoir d'achat des ménages à travers les importants transferts d'argent en direction des familles d'immigrés. Toutefois, force est de reconnaître qu'elle fait face à de nombreuses difficultés parmi lesquelles, la régularisation des sans papiers, qui pour certains ne sont pas revenus au Sénégal depuis leur départ, il y a pour d'aucuns une dizaine d'années et pour d'autres une quinzaine d'années. A ce problème s'ajoute celui du soutien des autorités publiques au retour des volontaires, qui ne maîtrisent pas l'environnement des affaires au Sénégal, pour oser franchir le pas. La question de la représentativité de cette communauté au sein des institutions publiques est aussi à régler, pour une meilleure prise en charge de leur aspirations et cela est valable, tant pour la communauté Sénégalaise des USA, que de celle établie partout ailleurs dans le monde...



Que préconisez-vous pour résoudre ces équations que vous venez de citer?
En mon sens, il y a d'abord des améliorations à faire au niveau de la qualité de service auprès des ambassades et consulats où les Sénégalais peinent à obtenir les documents sollicités ou à recevoir l’assistance à laquelle ils ont droit. Les autorités publiques pourraient également soutenir d'avantage les projets collectifs conçus par les immigrés réunis autour de différentes structures telles que les dahiras, les associations de ressortissants de telle ou telle autre localité du pays, ainsi que les groupements économiques. Il pourrait s'agir d'un soutien technique, administratif mais aussi financier.
Par ailleurs il serait tout aussi intéressant et opportun de mettre en place au niveau des USA des centres d'accueil qui auront pour objectif d'accueillir les nouveaux arrivants, les orienter, et ceci afin de leur faciliter une bonne transition et une meilleure insertion
Toutefois, j'estime que le plus déterminant pour la résolution de ses difficultés réside dans l'esprit d' entreprenariat de tout un chacun à titre individuel ou collectif. Il est nécessaire que le soutien n'arrive qu'après le ou les concernés se soient déjà pleinement investi dans des activités pourvoyeuses de revenus mais aussi d'emplois.

Vous êtes décrit comme un proche de la fondation "Servir le Sénégal". Dans quelles circonstances avez vous intégré cette fondation?
Je tiens au préalable à saluer l'engagement social de cette fondation et ses actions en direction des couches sociales les plus défavorisées. Mes liens avec la Fondation "Servir le Sénégal" remontent aux dernières inondations où avec quelques bonnes volontés, je m'étais engagé au nom de ma structure et en mon nom personnel à apporter soutien moral et matériel aux populations des zones affectées. C'est ainsi qu'à l'occasion d'un de mes déplacements en banlieue pour secourir les sinistrés j'ai fais la connaissance de Daouda FAYE, frère de la première dame et qui pleinement engagé sur le terrain à assister les victimes. La volonté qui nous anime étant la même, nous avons vite fait connaissance et nous sommes voués un respect et une considération réciproque en vertu de cette oeuvre exclusivement humanitaire. En compagnie de mon frère et ami Moustapha, de Daouda FAYE, nous avons organisé les secours, l'assistance et la prise en charge intégrale des populations que nous avons sorties zones inondées pour les mettre à l'abri sur le site de la Foire de Dakar. Nous avons été soutenu de façon permanente par la première dame qui, quotidiennement faisait le déplacement sur le site et prenait une part active au travail des membres de la Fondation. Son engagement et son volontarisme est à saluer à sa juste valeur.


D'aucuns soutiennent que Marième Faye a créée cette fondation pour se servir elle-même.Mais également servir politiquement son mari de Président. Ils sont légion à croire que "Servir le Sénégal" a été mis sur orbite à des fins de propagande. Que répondez vous?

En raison de mon expérience personnelle avec la première dame et les membres de la Fondation, je ne saurais accordé de crédit à cette vision des choses. L'action de la fondation a été spontanée et plus orientée vers l'humanitaire que vers la politique en atteste l'absence de discours politique ou de couverture médiatique à des fins propagandistes, comme cela se fait en d'autres circonstances.


D'où vient toute cette manne financière, je veux dire tous ces milliards que d'aucuns prettent à la fondation "Servir"?
Je ne travaille pas au sein de la fondation et ne maîtrise pas le volet financier de ses activités. Toutefois, je sais qu'en dehors du budget qui lui est alloué, la fondation reçoit le soutien matériel et financier de bonnes volontés qui adhérent à sa démarche sociale tant pour les inondations que pour les grands rassemblements. A ce titre il est à citer l'appui en vivres et l'assistance médicale gratuite lors du Magal de Touba, du Gamou de Tivaouane ou à d'autres grandes rencontres.


Nous venons d'assister ces derniers jours à deux calamités, à savoir l'incendie de la Médina et l’effondrement d'un immeuble vers Ngor entre autres cas isolés. Qu'a donc fait "Servir" eu égard aux accusations de l'adjoint au maire de la Médina, lequel soutient que seul Idrissa Seck a donné une enveloppe aux sinistrés de la Médina?
Je tiens tout d'abord à témoigner de mon émotion et de toute ma compassion face à ces douloureux évènements je présente ici mes condoléances aux familles des victimes et prie pour le repos de l'âmes des disparus. J'ai appris le déplacement de la Fondation à la Médina et son soutien aux familles victimes de cet incendie. Quant à la polémique qui entoure cette visite, je ne saurai me prononcer la-dessus vu que j'en ignore les motivations.


Que vous inspire la traque des biens supposés mal acquis?
Il faudrait relever que le principe de reddition des comptes participe du renforcement de la démocratie et de l'état de droit. Cette règle est valable dans tous les pays développés et ne suscite ni émoi ni supputations. Le Sénégal qui est une vitrine de la démocratie en Afrique noire et en particulier en Afrique de l'Ouest se doit de promouvoir la saine gestion des ressources publiques. Sur cette question, le fait de cultiver le compte rendu d'une gestion publique des affaires, participe à asseoir les valeurs d'éthique et de probité au sein de tous les aspirants au pouvoir. Au surplus, il y a lieu de laisser aux autorités judiciaires saisies de cette affaire le soin de mener les enquêtes à leur terme et d'en tirer toutes les conclusions nécessaires.


Quelle lecture avez-vous de l'affaire Cheikh Béthio Thioune?
Il s'agit d'une affaire pendante devant la justice et en respect à cette institution je me garderai de me prononcer la-dessus jusqu'à ce qu'une décision définitive soit rendue. Au demeurant, il est important en tout temps, d'assurer aux populations la justice, mais aussi la paix sociale et la sécurité.


Quel bilan faites vous du magistère de Macky Sall?
La première année d'exercice du pouvoir est toujours très courte pour faire un bilan exhaustif de l'activité d'un gouvernement. Nous pouvons tout de même relever les bonnes initiatives prises dans le sens du relèvement du pouvoir d'achat des populations. A ce titre j'apprécie la réduction de l'impôt sur le revenu, l'allocation d'une bourse aux familles démunies, le recrutement de 5.500 agents au sein de la fonction publique mais aussi et surtout le projet de couverture médicale universelle. Les travaux d’infrastructures tels que la finition de l'autoroute à péage incluant l'axe Diamniadio - Aéroport Ndiasse, le prolongement de la VDN pour une nouvelle voie de sortie de Dakar, tout comme le tracé de routes et de pistes à l'intérieur du pays constituent en mon sens de grandes orientations à soutenir et à appuyer. Toutefois il reste énormément de chantiers à poursuivre et d'autres à initier au service des populations tant dans le domaine de l'agriculture, de l'éducation, de la santé que de l'emploi entre autres.


Votre dernier mot?
Je vous remercie vivement de votre invitation et réitère ici tout mon engagement à oeuvrer au service de mon pays et à soutenir la jeunesse dans sa quête de mieux être par l’accès à l'emploi, à l'éducation et à la formation. Je continuerai à promouvoir l' entreprenariat dans tous les secteurs d'activités générateurs d'emplois et de revenus, tout en invitant l'Etat à d'avantage soutenir les initiatives allant dans ce sens. A tous vos lecteurs je demande un engagement citoyen à tous les niveaux pour la construction continue de notre cher Sénégal.




Dimanche 17 Mars 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par Verite le 20/03/2013 11:29
La simplicite de la premiere dame Marieme Faye est extraordinaire. Aucune premiere dame dans le monde entier ne FERA ca aussi naturellement et sans facon ( Tok thi souf ni rathie.....) c invraisemblable. Ca montre qu'elle me s'attache pas aux biens materielles et au paraitre Donc par consequence pas une voleuse. Maky mo am chance!!! D'habitude les presidents ont une conviction pour aider leur nation Mais c toujour les premieres dames qui leur devient de leur mission ( EX: Mme Wade, Mme Bagbo.....) Alors Dieu Merci.
Sincerement votre,

26.Posté par TALIBE le 18/03/2013 22:15
je salue sincèrement ce jeune sénégalais qui nourrit beaucoup d'ambitions pour son pays et qui généreusement a voulu,comme de nombreux sénégalais, soutenir les sinistrés des innodations. Le pays a besoin de gens qui agissent en tous cas en tant que jeune sénégalaise je te souhaite bonne continuation et surtout bon courage car tu en auras besion vu les commentaires qui précedent le mien mais malheureusement nul n'est prophéte chez soi...

25.Posté par Diawara le 18/03/2013 18:36
Yaw boy town ta rien a dire ok, afaire de jalousi rek guafinwané ni. Les lecteur atten tjr ke tu te justifi, ke tu nous dise kel sontnles contre verité, a moins ke tu le dise par sokhor rek,

24.Posté par Boy Town le 18/03/2013 17:17
A boy Town and Internaute civilise i don't have nothing against this Brother je suis loin d'etre ignane or sokhar man sant yallah bou weer alkhamdoulilah dafa fek ma wakh sama khalate Ki kham nako depuis Jersey Douma doougou si ay details Li mou Ohio sakh diot nagne si fi si Jersey . Boul Guiss Rek daldi ngueme nakahate kate yi bari nagne trop !!! Di dieguellou bou weer.

23.Posté par Queen le 18/03/2013 17:06
Pas mal de Sénégalais sont entrain de se la couler douce à l'Occident, maintenant que quelqu'un écourte son séjour pour venir travailler pour son pays ça pose un problème. Moi, je salue son courage d'abord et peu importe le moyen ou qu'il a choisi pour SERVIR SON PAYS, l'essentiel c'est qu'il le fasse. Je crois qu'il est temps que les Sénégalais arrêtent de tirer sur tout ce qui bouge et se concentre un peu sur l'avenir de notre chère pays. Maintenant concernant ce Mr SAMB je préfère qu'il ne s'approche ni de prés, ni de loin à la vie politique sénégalaise. Je salue le courage et la bonté de ce Mr, et j’espère qu'il est assez fort pour faire face à la méchanceté sénégalaise.

22.Posté par Diawara le 18/03/2013 16:57
Svp boy town au nom de tou les lecteur on voudré savoir lane gua kham, kel son les contreverité sur ce ke mr samb vien de dire.au cas ou tu sai pa lire ici on parle pa de la politik. Alor soi un pe plu clair

21.Posté par The Queen le 18/03/2013 16:42
Pas mal de Sénégalais sont entrain de se la couler douce à l'Occident, maintenant que quelqu'un écourte son séjour pour venir travailler pour son pays ça pose un problème. Moi, je salue son courage d'abord et peu importe le moyen ou qu'il a choisi pour SERVIR SON PAYS, l'essentiel c'est qu'il le fasse. Je crois qu'il est temps que les Sénégalais arrêtent de tirer sur tout ce qui bouge et se concentre un peu sur l'avenir de notre chère pays. Maintenant concernant ce Mr SAMB je préfère qu'il ne s'approche ni de prés, ni de loin à la vie politique sénégalaise. Je salue le courage et la bonté de ce Mr, et j’espère qu'il est assez fort pour faire face à al méchanceté sénégalaise.

20.Posté par fondation le 18/03/2013 16:32
fondation servir le senegal une tres bonne initiative !!

19.Posté par ACTU le 18/03/2013 16:29
Le senegaal a besoin d'homme comme toii !! bonne continuation !!!!

18.Posté par Internaute civilise !!! le 18/03/2013 16:26
kouu baah ngii niii kouu yaarouuuu kouu beuug niitee ko hamniii lou nouu yeuuk sii nit kii fadjal koko dans lombree !! saa liguey bi ngaa entreprendre yallaa naa yalaah japaleii laa siii !!! daaguaa baaah nit yii yaak reiik la niouyy deiif !!! YOE BOY TOWN bayii lene ignane !! internautee you civilisewoul yi ngene done

17.Posté par Diawara le 18/03/2013 16:02
Boy town ou je sai pa koi tu di ke yaw kham ngua mr samb kham na je ve pa savoir koi ,mai au lieu de critiké essay au moins de faire kom lui ou méme plus. Deukh thi deukh bi, tégui thi deukh bi mokho gueune. mdr les jalou vont tjr maigrir. I am sorry nigger

16.Posté par King fall le 18/03/2013 15:48
C honteu franchement de lire tt ces commentaries, Nous ne merite pas un developpement? La majeurs partie de ses commentaries me fait Peur en tant que jeune? Sachet vous que l'IMIGRES C QUELQUES CHOSE QU'ON NE QUiTTE QUE PAR LE SACRIFICE OU PAR LA DEFAiTE? MR SAMB bonne continuation, la route n'est jame courte pour celui qui avance San se presser!!!! Tu es ds le bonne voie? Emmanuel KANT a bien raison dans son Oeuvre
"Critique de la raison pure"!!!!! Je Parle aux lecteurs Intelligents Continuer a encourager les gens sur leurs actes, Mais lecteurs l'amda continuer a critiquer sa vous faites des Analyses comme que vous etes CON C BON!!!!!!.

15.Posté par Boy Town le 18/03/2013 14:33
El Hadji lou ko fi jaar soit digne !!! Yaw kham ngua Nioune Kham Nagne ,Yalla Khamna wakhal deugue dji rek .You know better .A guy who knows you very well !!!

14.Posté par Kanguaaam le 18/03/2013 14:00
tout dabors je tient a saluer le courage de ce cher Mr Samb qui est non seulement d"apres ce que j'ai lue un brave et serieux monsieur mais aussi un innovateur avec de tres bonnes idees pour notre cher pays . personellement je trouve que c'est de ces genres de jeunes dont le senegal a besoin car vous n'etes pas sans savoir que ce pays va tres mal faute d'hommes responsable digne et integre . ce Mr samb est a encourager pour ces nombreux actes qu'il a eu a accomplir au sein de la fondation servir le senegal comme il l'a dit en allant dans la banlieue afin de repecher les sinistres et les mettre a l'abri de tout besoin , en securite en paix et cela pendant tres longtemps sans en retour aucune remuneration !!!! les idiots pour etre courtois comme AGABOUGIZ du poste 2 sont des defaillants qui passent la journee devant leur ordinateur a critiquer les gens qui font avancer ce pays !! piith bou laak taate dafay beug moroome !! mais malheureusement ceux laa ne boxent pas dans le meme ring donc calme toi un peu et reflechit comme le fait ce Khadim samb . les senegalais de l'exterieur comme le poste 13 je finit par vous en vous encourageant a rentrer au bercail car c'est la que vous vous sentirais vous meme et surtout c'est ici que vous auriez la possibiliter de mettre en oeurvre en touyte quietude ce que vous avez engranger en connaissance savoir faire leader ship a l'etranger et surtout faudrait que vous sachier qu'il n'est jamais trop trard pour faire comme mr samb bien au contraire !! METTRE L'HOMME IL FAUT A LA PLACE QU'IL FAUT !!!!

13.Posté par USA le 18/03/2013 07:21
Je salue cette volonte et courage que Vous avez Mr Samb. Je vie aux USA depuis 20 ans et pour rien au monde je retournerai au Senegal car c un pays de merde et les Senegalais n'ont que c qu'il merite. La preuve au lieu d' encourager les autres imigres a revenir au bercail ils te denigrent malgre ta creation d emploi. Merci pour tout ce que tu as Fais personnellement pour les Sinistrés. Que Dieu te protege et bonne chance.

12.Posté par kebson le 17/03/2013 23:56
la fondation de la vise présidente dèservir le senegal je dit bien la vise président par ce qu'elle a tout d'une vise présidente elle nome des ministre et des directeur généraux macky fais tout se q'elle dite

11.Posté par Diawara le 17/03/2013 23:31
C domage,Vou n'avez rien compri les gas, on parle de l'investissement de notr pays mai pa de la politik, nank rek, nagnou rakass khol yi, défar djiko yi, yénéneté diam et surtout avoir une bonne volonté com ce Mr. Fau pa avoir un esprit de critique les gas. Alor prené votr tem de lire et comprendr les articles avent de critiqué

10.Posté par soda diop le 17/03/2013 23:28
"en dehors du budget qui lui est alloué" dites-vous. Qui lui a alloué ce budget et sur quelle base?

9.Posté par Malouida le 17/03/2013 23:03
On s'en fout de la première dame et de son torchon de fondation. C'est le cadet de nos soucis. Mme, dites à votre mari que les senegalais l'ont vomi. Les locales le prouveront

8.Posté par Diawara le 17/03/2013 22:21
Vou navé rien compri les gas, il sagit du developement de notr pays, des jeunes volonté venant des usa pour invesstir dans leur pays, vou parlé de politik,nimporte koi. Essayé de comprendr dabor avent dinsulté les gens. Nagnou rakass khol yi dabor, bagnan sokhor, défar djiko yi, sinon dougnou meussa avancé

1 2


Dans la même rubrique :