Elène Tine, vendeuse de mangues !!!


Elène Tine, vendeuse de mangues !!!
DAKARACTU.COM  Dans sa parution du jour, le quotidien l’Obs a fouillé le passé de l’honorable député Elène Tine et a révélé que cette dernière avait été dans le passé, vendeuse de mangues dans le célèbre marché central de la ville de Thiès. Chapeau bas ! Et saluons sa progression sociale.
Mercredi 12 Septembre 2012



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par vérité le 14/09/2012 16:01
trés fier de cette femme elle est diférentre des femme qui n aide pas leur mére qui fon rien toute la journé seulment takhawalou féne beug halis ak diay séne bop tré fier de madame tine tapha geum bopam sinon wade diokhko aye milliard you baré

26.Posté par JMC le 14/09/2012 12:57
Achetez et vendez rapidement vos produits sur Sene-Trade,le nouveau site de petites annonces gratuites au Senegal: http://www.sene-trade.com

25.Posté par cobs le 13/09/2012 15:26
Le fait que ayez décidé de monter cela en épingle,constitue une atteinte et une insultes tacites à tous et à toutes qui s'activent si courageusement dans cette filière à fort potentiel de valeur ajoutée.Il y a quoi de dégradant à vendre des mangues? Quel mérite il y a et qui mérite d'être porté au pinacle à migrer de cette activité vers l'assemblée nationale ? NE serait elle plus utile à la croissance de notre économie nationale en vendant des mangues plutôt qu'à aller gruger les miettes qui restent dans notre budget en devenant député avec des émoluments arrachés de la sueur chaude et nauséabonde des milliers et des milliers de sénégalais trimant qui dans les champs ,qui dans les usines sans parvenir à même voir le diable pour lui tirer la queue.? De façon implicite , vous contribuez à encourager les sénégalais à se ruer sur les brancards pour solliciter des postes politiques , comme c'est dans l'occupation de ces sinécures de station que vous mesurez la réussite sociale.En vendant des mangues, on est dans la logique noble de la production de richesses, en occupant un poste politique ,que cela soit au sénat ou à l'assemblée , on se transporte dans une dynamique contre productive d'ingurgiter des richesses qu'on ne produit pas, où est le mérite dans ça, indigents cognitifs de journal eux.Ce que je dis là , n'enlève en rien à la considération à l'estime que j'ai pour cette dame à l'intelligence vif et alerte ,et au caractere éthique bien trempé qui j'en suis persuadé contribuera beaucoup à l'avancée de notre assemblée aussi bien dans son efficacité que dans son efficience. A force d'attendre les trains qui viennent en retard, vous êtes entrain d'être dépassés par les trains à l'heure du gain patriotique.....

24.Posté par mamadou ndiaye le 13/09/2012 13:48
Dans les pays en construction hier comme aujourd’hui (et dans lesquels la presse est –véritablement-consciente de son rôle en se sentant partie prenante de l’aventure nationale) ce sont les parcours de cette dame, ces parcours atypiques qui sont sublimés et promus car ils renferment un contenu pédagogique fort : ce contenu c’est de rappeler et faire entrer dans les consciences que l’ambition, la volonté de réussir dans le culte de l’effort sont-forcément - payants. Dans ce Sénégal où les pratiques ancrées et les valeurs exaltées sont toutes à l’envers d’une dynamique de transformation positive de nos sociétés, dans ce pays où l’on croit fermement et sans gêne que « khaalis ken douco ligueey dagnou cay lidianti «que la réussite sociale dépend-plutôt-des relations sociales ( donc du népotisme, du clientélisme , du favoritisme du « Roki mi Roki «) et non du mérite. On a entendu ici -une fois--un ministre tourner en dérision la valorisation, la transformation de nos céréales locales comme si c’était une activité dégradante. Alors qu’ avant d’atterrir à Dakar pour y faire de la politique ce même monsieur ne connaissait –dans son village- que les céréales locales. Et il se trouve que c’est l’une des rares activités qui produit de la valeur ajoutée et conserve des marchés de niches sur les grands marchés Occidentaux Il faut donc saluer à sa juste mesure le parcours de cette dame et la citer en exemple pour tous ceux qui croient et veulent croire encore que la réussite par le travail et le culte de l’effort est encore possible dans ce pays. C’est le sens d’ailleurs de l’American Dream, du fameux rêve Américain qui permet à tout un chacun –sur le territoire Américain de rêver-un jour- se voir au sommet, dans les strates supérieures de la société grâce à son mérite personnel.
Au lieu donc de passer son temps à chercher à tourner en dérision ceux là qui-par l’exemple- indiquent des voies sûres vers les transformations qualitatives de nos sociétés et nos pays, une certaine presse gagnerait à faire sa mue et chercher à contribuer à l’émergence du nouveau type de Sénégalais, du Prométhée sénégalais ( de l’illustre professeur Cheickh Anta Diop ) que nous appelons de tous nos vœux.

23.Posté par seykim le 13/09/2012 10:01
Etre vendeuse de mangues vaut mieux voler ou violer comme le sait faire votre patron.

22.Posté par syllas le 13/09/2012 05:37
On s"en tape complètement de cette information inutile et ridicule. Cette femme est connue pour son courage, sa sincérité , ses compétences et son engagement politique. Le reste on s'en bat les couilles.

21.Posté par ngor le 13/09/2012 01:58
Tout simplement bête, ignorant, ignare, mesquin, méchants certains journalistes. Dommage qu'ils sont de plus en plus nombreux à communiquer sur ce qui peut ne nous apporte rien.
Dans tous les domaines qu'ils abordent ils sont concernés à 500%= Ils aiment les scandales, et voila que même la marque du préservatif utilisé par celui qui semblait sortir du lot des incultes fait l'objet de publication.
Serieusement, cette profession mérite des assises au plan national

20.Posté par fere le 12/09/2012 21:22
c'est genial, chirac a ete barman, les gens courageux y arrivent toujours, seuls les faineants qui ne veulent rien faire continuent à quemander dans les bureaux jusqu'à 70 ans

19.Posté par Helene marie faye le 12/09/2012 20:36
cé vraiment barbare de votre part chercher des renseignement sur avant de dire du nimporte kw sur la personne.elle na meme pa grandit a thies et elle a fait de haute etude. c aigri de votre part.soignez plus professionnel pour un senegal meilleur

18.Posté par Billal le 12/09/2012 20:11
Je trouve l'article plutôt élogieuse envers Madame Tine. La journaliste veut simplement dire que cette femme est parti de rien et a accompli une énorme progression sociale...

17.Posté par Jeanne le 12/09/2012 20:02
LA RICHESSE ET L’INTÉGRITÉ SONT COMPATIBLES SUR TOUTE LA LIGNE. C'EST POURQUOI ELLE EST PARVENUE A CE STADE ET C'EST PAS FINI:

16.Posté par boocs le 12/09/2012 19:52
C'est ce qu'on appelle partir de rien pour arriver au sommet. Seuls les braves et travailleurs peuvent le réussir. Bravo Mme Tine vous êtes un exemple pour la jeunesse car vous incarnez le dicton qui dit: la réussite est au bout de l'effort

15.Posté par professeur le 12/09/2012 18:14
Je respecte plus maintenant cette femme.
Pendant que d'autres femmes préférent la prostitution elle avait opté pour travailler à la sueur de son front en vendant des mangues?
Quelle dignité
Bravo Madame TINE
Ma grand mère vendait des mangues et à partir de maintenant j'ai désormais plus de respect pour vous
Tous mes respects Madame TINE

14.Posté par Maty le 12/09/2012 18:10
Bilaye wa dakaractu vous ete de gros conards !!!!! Y'a koi dans vendres des mangues c'est toujours mieux que de mendier ou de se prostituer non ????? Ele au moins elle a u mérites ellea gravit les échelons de la vie et sa réussite sociale elle ne a doit qu'à son courage ,sa volonté elle ne c'est pas prostitue pour en arriver la !!!!! Allé plutôt chercher dans le passe de votre patron ce quetard , obsédé sexuel marié à 2 femmes !!!!!!

13.Posté par Tapha le 12/09/2012 17:24
Ce sont ce genre de personnes qu'il faut en exemple aux jeunes sénégalais. Aujourd'hui, les gens pensent qu'au Senegal on peut être milliardaire en 2 ou 3 ans. Abdoulaye Wade est passe par là. Il revenir sur terre et prôner le travail et l'effort.

12.Posté par kabouka le 12/09/2012 17:22
c'est possible qu'elle ait eu à vendre des mangues par le passé ...encore qu'il n'y a rien de déshonnorant à cela.
Mais moi je l'ai connu responsable de projet au Bureau d'appui à coopération canadienne (immeuble en face de la Cathédrale de Dakar) si ce bureau n'a pas déménagé.
Mme TINE est par ailleurs entre autres diplomée de l'EBAD.
Mes hommages et félicitations à cette brave et battante grande DAME

11.Posté par sarzo le 12/09/2012 16:59
Cette révélation va faire croître la grandeur de cette Dame. Elle a du mérite même si je dois confesser que je ne partage pas très souvent ses positions au plan politique.Il faut comprendre que la première réussite c'est d'être un être humain.

10.Posté par madou le 12/09/2012 16:30
toi qui a sorti ce paragraphe, demande ce que faisait un parent avant votre naissance, voilà les raisons des inondations au Sénégal, vous êtes des méchants - regardes là où tu mets les pieds avant de parler, moi je suis contente de voir même un mendiant ou 1 pauvre devenir Président ou Reine d'un pays / de Mauritanie

9.Posté par Senegal rek le 12/09/2012 16:02
Elle a le mérite cette dame, Nous l'encourageons. Elle vendait des mangues et après où est le problème. Et toi qui a écrit l'article tu faisais quoi ?
Nous sommes fierts de toi Hélène que DIEU vous garde et vous accompagne.

8.Posté par amine le 12/09/2012 15:58
Au lieu de fouiller dans le passé d'honnêtes gens, lidianti lène sèène patron bobou mo guène ci yène.
minables!

1 2


Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016