Élégie pour Cheikh Ousmane Diagne (Par Sheikh Alassane Sène "Tarëe Yallah")


Élégie pour Cheikh Ousmane Diagne (Par Sheikh Alassane Sène "Tarëe Yallah")
Le vent de la douleur a encore soufflé un matin de vendredi saint, emportant un illustre fils du Sénégal, l'honorable Cheikh Ousmane Diagne, un pionnier infatigable au service exclusif de son Seigneur et de la Tariha Khadriya

Une âme est partie, laissant derrière elle des déchirures dans nos cœurs, et des fissures dans nos consciences.

Hier encore, la souffrance nous avait giflés avec la perte cruelle de Adja Deguene Chimère, cette autre âme qui ne vivait que de la lumière du Saint Illustre (psl).

Oui, les sublimes anges ont encore plané sur nos airs, exécutant avec précision la décision divine, irréfragable à vive allure, n'émettant à leur passage ni son, ni soupçon.

Dans le silence, ils agissent, nous laissant après leurs actions, chagrins et balafres,

Ils soumettent notre foi à l'épreuve, après chacun de leurs passages, exactement dans les moments où nous sommes en déphasage avec le temps, et où nos esprits sont scellés, secoués et jetés aux portes du doute, de la peur et de la souffrance

l'homme n'est qu'un esclave soumis à la volonté de son Seigneur, nul doute qu'il demeure un éternel grain de sable

Cheikh Ousmane s'en est allé avec une vie si bien remplie, certain qu'il aura à son chevet Cheikh Abdoul Khadr Djeylani Sultani Euwliya'i, car sur lui, il compte pour avoir l'agrément de Dieu, cette grâce singulière que le tout Puissant a conférée au meilleur des hommes, la source de la sainteté, Mustafal 'Alami (psl)

Oui la mort, tu frappes à toutes les portes sans crainte à l'heure d'exécuter un décret divin, nul ne peut te convaincre à rebrousser chemin, car tu agis dans la profondeur des vents, dans le ruissellement des eaux, dans les pérégrinations du sang, dans l'enchevêtrement des globules, et dans l'excavation de nos chairs.

Oui la mort, Les relations profondes que nous tissons ne te rendent guère sensible face à la douleur que peuvent provoquer sur nous tes actions, qui nous  séparent des êtres qui nous sont si chers, sans gémir ni frémir.

Cheikh Ousmane était d'une telle élégance et avait un sourire qui drainait la mystère d'une fine essence, 
Éloquence, élégance, jouvence, aisance et décence, telles étaient les semences si chères qui meublaient son existence.

Son altruisme était comme ce diamant qui scintillait sur le sable fin dans la chaleur bénie de Makkah

La souvenance nous parle de l'homme qui a, durant toute sa vie, servi Dieu, l'Exalté, à travers ses illustres créatures.

Cheikh Ousmane est parti sous les saintes écritures de l'histoire, repère des générations futures

Au moment où nos coeurs sont trempés dans les blessures, nos émotions essaimées dans la nature, notre foi au pas pusillanime, versée dans la cléricature.

Nous sommes en déferrure répondant à une convocation que nous impose l'ineffable, à laquelle nul ne peut échapper

Alors, Cheikh Ousmane aura répondu dignement à cet appel sacré dont les injonctions sont irréversibles.

Il avait attaché une telle sincérité à son action, avec comme socle de sa vie, sa foi en Cheikh Abdoul Khadr Djeylani, le miracle des miracles

Aujourd'hui, ses œuvres sont égrenées dans les palais royaux du Saint Illustre où suinte l'altruisme et à jamais, elles resteront gravées dans les perrons de la riche histoire de l'Islam

Cheikh Ousmane faisait vivre la religion  dans la fraternité, dans l'équilibre, dans le temps et dans les mémoires.
Il est parti pour ce dernier voyage vers les terres célestes, ainsi la mort venait de lui montrer sa face, sa grâce et sa classe.

Il était bon, c'est sa famille élargie qui l'a témoigné, il était versé dans les sentiers de Dieu, ce sont ses illustres guides de la Tariha Khadriya, petits-fils de Abba Zahra (psl) qui l'ont confirmé

Il répétait sans cesse, à longueur de journée les sublimes noms de Cheikh Sidaty, de Cheikhna Cheikh Sad'bou et de Cheikh Mouhamed Fad'l, ces autres illustres petits-fils du Prophète Muhammad (psl).

À Ngaparou où il est originaire et où il a pris son envol vers son ultime voyage, il y avait bâti une osmose autour de la solidarité et de la libéralité, les vagues de la douceur de la mer témoignent de la densité de sa vie et de l'infinie étendue de sa magnanimité.

Cheikh Ousmane demeure avec nous, il s'est endormi quelque part, d'un repos placide, dans les paradis célestes,

Aucune vague ne pourra effacer son nom écrit sur ce sable fin des plages miséricordieuses

Aucun ouragan, aussi fort soit-il ne pourra extirper son oeuvre si colossale sur les tableaux ornés de sainteté et de dorures sacrées

Nous avons enfoui, à jamais, ton nom dans nos coeurs, dans nos prières et dans nos méditations et avons demandé au temps de nous le garder dans ses coffres que rien ni personne ne pourra altérer.

Repose en paix Cheikh Ousmane, et sois certain que tout l'univers de la foi prie pour toi, que les vers sous-terre s'éloignent de ton suaire, que le sable te couve, qu'il ne te sert point, que ses ondes illuminent ta demeure, que la lumière du Prophète te rafraichisse, que lui-même te tienne compagnie, qu'il te  signale à Dieu, l'Exalté, afin que tu sois exempt de tout compte, et que tu sois élevé dans les hauts paradis.
Que la paix que tu prônais tant sur  terre te soit rétribuée sous terre, Amin

Shasty
Mercredi 19 Octobre 2016
Dakar actu




1.Posté par borome khayma bi le 19/10/2016 17:56
cheikh ousmane talibe cheikh sidaty ould cheikhna cheikh talibouya,aldiana firdawsi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :