Élections de représentativité des syndicats d’enseignants : C’est mal parti


Élections de représentativité des syndicats d’enseignants : C’est mal parti
Les élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’Education et de la Formation  se tiendront, le 26 avril 2017, un jour ouvrable, sur toute l’étendue du  territoire national. Pour les syndicats d’enseignants, c’est une élection à double enjeu. La représentation pour participer aux négociations et la représentativité sur le fichier électoral enseignant. Pour une première, c’est déjà mal parti pour des élections transparentes. Car des voix s’élèvent déjà pour signaler quelques dysfonctionnements qui pourraient entacher les résultats finaux. Les syndicats d’enseignants qui doutent de la fiabilité du fichier électoral, émettent des réserves sur le seuil de 10% retenu, sur arrêté, par le ministre du Travail et invitent le  gouvernement à élargir la carte électorale selon « Sud ».
Vendredi 3 Mars 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :