Élaboration PSD et contrat de performance ANPECTP : « Impérieux que les acteurs et régionaux s’approprient les documents » (Thérèse Faye)


La Directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits, Thérèse Faye a jugé impérieux lors de l’atelier de partage du Plan Stratégique de Développement 2016-2020, du concernant les stratégies de mise en œuvre des programmes informatiques de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits, que les acteurs et coordinateurs régionaux s’approprient ces documents.
« Il s’agit de partager ces documents qui traduisent la vision et les stratégies de développement de l’agence pour les cinq prochaines années par le biais du Plan Stratégique de Développement et d’autre part constituent un moyen de mesures des performances et des rendements à travers le contrat de performance. Ces documents viennent renforcer le cadre juridique à travers le décret numéro 2009-522 portant organisation et fonctionnement des agences d’exécution. C’est dire qu’il est impérieux que tous les acteurs et plus particulièrement tous les coordinateurs régionaux s’approprient le plan stratégique de développement et le contrat de performance », dira t-elle.
C’est une occasion, a poursuivi la Directrice de l’ANPECTP, de revisiter toutes les stratégies développées par l’agence dans le cadre de la mise en œuvre du programme informatique. « Il s’agira d’interroger les contenus informatiques pour davantage les adapter à nos réalités culturelles et aux besoins des enfants », fera t-elle savoir.
Khayar Mbodj, le directeur de cabinet du ministère de la femme, de la famille et de l'enfant, venu représenter le ministre Mariama Sarr dira l’importance des deux documents soumis à l’élaboration et tout son espoir pour que ces travaux « débouchent sur des documents de qualité puisque au service de la petite enfance et au bon devenir des enfants de notre pays... »



Mercredi 27 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :