El Hadji Amadou Dia Ba, Médaille Olympique en 1988 à Seoul : «l’athlétisme sénégalais au fond du trou»


El Hadji Amadou Dia Ba, Médaille Olympique en 1988 à Seoul : «l’athlétisme sénégalais au fond du trou»
C’est un El Hadji Dia Bâ, amer qui s’est adressé à la presse sénégalaise hier, lundi 24 août, à quelques heures de son départ de Beijing pour Dakar. Le médaillé olympique aux JO de Seoul 1988 accuse la Fédération sénégalaise d’être à l’origine des contreperformances de l’athlétisme sénégalais qui n’a pu, aux Mondiaux 2015, envoyer qu’un seul athlète sur invitation. Ce, après le fiasco de Marrakech en 2014. Le directeur du CRD/IAAF, demande alors à Momar Mbaye de prendre ses responsabilités.
 
«C’est la décadence de l’athlétisme sénégalais. Après les championnats d’Afrique de Marrakech où le Sénégal est rentré avec une seule médaille en argent (Amy Sène, lancer marteau, Ndlr). La FSA devait tirer un bilan, mais elle ne l’a pas fait. Si c’était en football ou en basketball, le président allait être viré depuis longtemps. C’est avec amertume que je parle. L’athlétisme sénégalais est dans le fond du trou. A notre époque où il n’y avait peu de moyens, on se qualifiait avec le minima A. L’équipe de Ibrahima Wade s’est classée 4ème à Atlanta (JO 1996) à un cheveu du podium. Cette dynamique est cassée pour cette fédération qui a été mise en place. La FSA doit revoir sa copie.»
 
Vous imaginez le Sénégal qui vient aux Mondiaux avec un wild card ? Cela s’explique, aucun athlète n’a réussi à décrocher le minima A ni le minima B (sic). Et cela se comprend avec les mauvaises performances des athlètes. Le président (Momar Mbaye, Ndlr) doit prendre ses responsabilités», a déclaré sans discontinuer, le directeur du CRD/IAAF, avant de s’envoler hier, pour Dakar.
 
Même avec l’annonce de Momar Mbaye de quitter la tête de la FSA en 2017, le médaillé olympique, soutient qu’il ne postulera pas pour le succéder. Et pour cause, confie-t-il, «la Fédération est minée. Les gens refusent de voter pour moi».
 
« Si je me présente pour la présidence de la FSA, les gens ne vont pas voter pour moi. Et je ne sais pas pourquoi. Je ne peux vous l’expliquer. J’étais dans la fédération et je suis sorti parce qu’il y avait des choses qui m’avaient pas plu. Je ne veux pas entrer dans les détails car notre athlétisme est au fond du trou. S’il (Momar Mbaye) dit que personne ne peut faire mieux que lu,  cela me surprend. Avec Papa Gallo Thiam, j’ai été médaillé olympique. Amy Mbacké Thiam a été championne du monde avec Alioune Sow ? Alors est ce que Momar Mbaye a fait mieux sur le plan de résultats que ces deux présidents ?»
Quid de son investissement sur le plan financier ? Dia Bâ balaie encore d’un revers de la main. « S’il parle de finances, les entraineurs sont en train de râler tous les jours. Allez les interviewer. Vous allez faire le constant. Si on parle d’athlétisme, on parle d’athlétisme, ce sont les résultats et non les finances.»
 
 Et de poursuivre : «Si je peux aider l’athlétisme, je serai présent. On n’est pas encore en 2017 pour savoir si je vais poser ou pas ma candidature.»
 
«Les gens disent que je voyage beaucoup mais quand je voyage, c’est pour le compte du CIO ou de l’ACNOA», a fait savoir El Hadji Dia Ba.  
 
Par ailleurs, El Hadji Dia Ba a indiqué que les gens doivent arrêter de dire qu’une fédération doit être dirigée par les sportifs «Qu’est ce qu’il (Momar)  a gagné étant athlète. Est-ce qu’il a été champion d’Afrique ou champion du monde ou olympique ?», s’est-il posé la question.
 
Par rapport  au manque de soutien sur le plan technique à l’endroit des athlètes sénégalais, dont certains lui reprochent, à tort ou à raison, le médaillé olympique répond qu’il ne peut pas fabriquer les athlètes.
 
«Si les athlètes ont besoin que je les aide, je suis disponible. Mon bureau est grandement ouvert. S’ils veulent mes conseils, ils doivent faire les premiers pas. Les athlètes sénégalais pensent tout savoir alors que l’athlétisme ce n’est pas cela», a-t-il déclaré.

Abdoulaye THIAM  | Envoyé Spécial à Beijing, CHINE
Sud Quotidien

 
Mercredi 26 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :