El Hadj Amadou Sall sur le dialogue : " Nous avons un Gouvernement de très mauvaise foi... Karim a été exilé "


L'avocat, membre du comité directeur du Pds, n'est point emballé par l'appel au dialogue lancé par le Président Macky Sall. Pour El Hadj Amadou Sall,  '' nous avons un Gouvernement de très mauvaise foi. Le pouvoir a organisé l'une des élections les plus chaotiques de l'histoire du Sénégal. 30% des cartes n'ont pas été produites. Macky ne nous a jamais pourquoi. '' Pire, reprend-t-il dans le ''Grand Jury'' dont il était l'invité, '' Macky Sall n'a parlé qu'une seule fois avec son opposition. On ne peut pas diriger un pays après avoir été démocratiquement élu et refuser de parler avec son opposition... Abdou Diouf a reçu l'opposition pendant très longtemps.
L'opposition et le pouvoir doivent se parler. ''

El Hadj Amadou Sall d'éclaircir un point qui lui semble important par rapport à l'organisation neutre et transparent de la future Présidentielle. " Nous ne récusons personne. Aly Ngouille Ndiaye et Abdoulaye Daouda Diallo ont les mêmes intérêts partisans. Ils se retrouvent au conseil des ministres, au comité directeur de l'Apr, sont maires... " 

Invité à se prononcer sur la libération de Karim Wade, El Hadj Amadou Sall dira de manière tranchée que Wade-fils a été forcé de sortir de prison et de partir en exil. Macky Sall a dit , selon  lui '' de toutes les façons, il ne rentre pas et s'il rentre, je le remets en prison . '' Il confirmera que Karim n'a jamais été déchu de ses droits civils.

Par rapport au poste de numéro 2 du Pds, l'avocat renvoie à la réponse de Me Madické Niang qui a fini de marteler qu'il n'est ni numéro 2 , ni Plan B... 
Dimanche 12 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :