Education : " Plus d'un million d'enfants sont hors du système et plus de 3.000.000 exclus. "(Cosydep)


Depuis 2009, la COSYDEP, membre de ANCEFA (Africa Network Campaign on Education For All), de GCE (Global Campaign for Education), de la CCONG (Consultation Collective des ONG) et du PME (Partenariat Mondial pour l’Education), bénéficie de l’appui du Fonds de la Société Civile pour l’Education. Ce programme FSCE 2016-2018 vise à atteindre un but global et trois objectifs programmatiques que sont l’appui technique, le renforcement de capacité, la facilitation de collaboration sud-sud et le partage des connaissances. Le fonds FSCE est un programme mondial financé par le Partenariat mondial pour l’éducation afin de contribuer à l’implication de la société civile en matière de politique, planification, budgétisation et suivi du secteur éducatif en vue d’une éducation inclusive, équitable et de qualité. Ainsi, le programme se fixe comme résultats à terme de produire des études et un état des lieux, des clarifications de concept et de construction de sens commun (ODD 4, etc.) au niveau des acteurs mais aussi de consensus (sur le GLPE, etc.), de construction d’outils et de lancement des processus de renforcement de capacité.

Sur la base de ces résultats de recherche et se concertations préliminaires, la COSYDEP lance des campagnes de dialogue, la mobilisation des citoyens et des medias, afin d'influencer les politiques. Il s’agit in fine pour la COSYDEP, sur la base de cette étude documentaire, de savoir dans quel sens infléchir les politiques publiques sur la question de la prise en charge des exclus du système scolaire, quelles initiatives prendre (en termes de mobilisation sociale et de plaidoyer) au vu de ce qui est déjà fait et des leçons tirées. Ainsi, la COSYDEP a organisé ce 06 juillet dans les locaux du CNRE un atelier de partage des résultats de la revue portant disponibilité des données relatives des enfants hors de l’école. L'objectif est de partager les résultats de la revue portant disponibilité des données relatives aux enfants hors de l’Ecole, d'élaborer des matériaux de communication et de mobilisation sociale sur la base des résultats de l’étude... À la fin de cette étude, il s'avère que " plus d'un million d'enfants sont hors du système et plus de 3.000.000 exclus ", selon M. Malick Diop, consultant. Et l'État qui doit garantir à tous les enfants une école de qualité doit prendre ce problème très au sérieux surtout dans les régions les plus touchées  que sont Tamba, Kaffrine, Diourbel, Matam...Par ailleurs, il faut "rétablir la confiance entre les communautés et leur école", selon toujours M. Diop. Selon Cheikh Mbow, "la société civile doit aussi pleinement jouer son rôle dans cette affaire et la COSYDEP entend jouer le sien. "
Jeudi 6 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :