Education: Moustapha Sourang annonce le succès des choix du président Wade


Education: Moustapha Sourang annonce le succès des choix du président Wade

Le professeur Moustapha Sourang s’est donné un horizon de 10 ans pour que ses compatriotes sénégalais réalisent l’utilité des investissements de l’actuel chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, en direction du secteur de l’éducation.

Pr. Sourang, ministre des Forces armées, a indiqué dimanche à Thiès que ‘’dans 10 ans, l’impact qualitatif de l’investissement du président Abdoulaye Wade au niveau de l’éducation nationale, sera bien visible partout dans le pays’’.

L’ancien ministre de l’Education qui s’exprimait lors d’une rencontre avec le Réseau des élèves et étudiants de la ville de Thiès, s’est réjoui de l’engagement de ses cadets ‘’qui ont décidé de voter pour le candidat Abdoulaye Wade au second tour, prévu dimanche 25 mars’’.

Devant ces élèves et étudiants, le mandataire à Thiès de la coalition des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012), qui soutient le candidat Wade, a donné un cours magistral sur le développement de l’éducation nationale au Sénégal.

‘’La matérialisation vivante du projet du chef de l’Etat sur l’éducation est tout à fait indicatif, avec la mise en place de 40% du budget consacré à ce secteur, mais aussi avec un investissement de 4.200 milliards de francs CFA’’, a souligné le ministre d’Etat Moustapha Sourang.

‘’Le Sénégal compte aujourd’hui trois universités réalisées depuis l’Alternance (en avril 2000), dont Thiès, Bambey et Ziguinchor’’, a-t-il rappelé. Il a noté que dans le domaine élémentaire, ‘’35.000 salles de classes ont été construites, ainsi que 800 collèges et lycées’’.

Pour le professeur Sourang, ‘’le Sénégal est le seul pays au monde à faire une généralisation des bourses pour tous les étudiants à raison de 60.000 francs’’. Selon lui, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar compte aujourd’hui des milliers de doctorants.

Le président Wade, a-t-il signalé, a ficelé un projet de mise en place d’universités dans toutes les régions. ‘’L’Etat dispose déjà de 60 hectares à Diourbel pour la construction d’une université, 55 hectares à Kaolack, 100 hectares à Tambacounda et cela va se poursuivre partout, pour un maillage dans toutes les régions du Sénégal.’.

Le ministre d’Etat Sourang a souligné la mise à la disposition des étudiants de l’université publique de Dakar, du site du FESMAN qui compte 2.500 chambres à deux. Le président Wade a développé ‘’le concept de la pédagogie de l’espoir’’.

Il a demandé aux jeunes de garder espoir dans l’avenir et d’être sereins dans la vie car, a-t-il affirmé, ‘’le candidat Abdoulaye Wade leur construit ces infrastructures de l’avenir’’.

Le président du Réseau des élèves et étudiants de l’Université de Thiès, Boucounta Mbaye, s’est dit rassuré par les propos du ministre d’Etat qui, selon lui, ‘’a donné des éclairages sur la vision et les réalisations du président Abdoulaye Wade et ses ambitions pour les pays et la jeunesse’’.

Selon M. Mbaye, ses camarades de Thiès se mobilisent ‘’pour voter massivement’’ en faveur du candidat Wade au second tour. ‘’Nous allons aussi nous mobiliser pour réserver un accueil exceptionnel au président Wade lors sa venue le 21 mars prochain à Thiès’’, a-t-il annoncé.

Le second tour de l’élection présidentielle est prévu dimanche prochain. Il va opposer le président sortant Abdoulaye Wade, candidat de la coalition des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012), à son ancien Premier ministre Macky Sall, de la coalition "Bennoo Bokk Yaakaar".
APS

Lundi 19 Mars 2012




1.Posté par l le 19/03/2012 15:08
Pr Amoulo diom. je pensais que tu allais te dire que je suis au moins aussi bien formé que le président et que donc je vais le soutenir avec dignité mais de manière alimentaire.
une honte pour nous qui avions du respect pour toi à la fac de droit
shame on you

2.Posté par Boobac le 19/03/2012 17:52
Mdr, effectivement, ça ne peut être visible que dans 10 ans. Pour le moment après 12ans de pouvoir rien n'est encore visible. Vous avez échoué sur toutes les lignes. Il est temps maintenant de foutre le cas d'ici avec votre vieux dictateur.
Tchimm,



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016