ETATS-UNIS : le ministre Ben Carson associe les esclaves à des «migrants»

Le ministre américain du Logement et ex-candidat à la primaire républicaine, Ben Carson, est au centre d’une nouvelle controverse. Lors d’un discours officiel lundi 6 mars, ce neurochirurgien afro-américain a comparé les esclaves aux immigrants qui venaient chercher aux Etats-Unis une vie meilleure.


Ce n’est pas la première fois que le docteur Ben Carson dérape sur le sujet de la ségrégation raciale. En 2013, cet ancien candidat à la primaire républicaine avait comparé la loi sur la santé à l’oppression des Afro-Américains aux Etats-Unis. « L'Obamacare est la pire chose qui nous soit arrivée depuis l’esclavage », avait-il déclaré.

Une phrase qui avait déjà provoqué un tollé. Sans commune mesure toutefois avec la fureur qui s’est emparée lundi des réseaux sociaux.

Le ministre a en effet comparé les victimes de l’esclavage aux migrants et aux pionniers venus chercher fortune aux Etats-Unis. « Je pense à ces migrants qui sont venus ici dans les cales des bateaux et qui étaient prêts à travailler dur pour pas grand-chose. Eux aussi avaient un rêve, qu’un jour leurs fils trouveraient la prospérité et le bonheur sur cette terre », a-t-il affirmé.

« Mais de qui parle-t-il ? » s’interrogent de nombreux internautes. « Cet homme ne sait pas ce que signifie l’esclavage. » Le comédien Samuel L. Jackson est dans une fureur telle qu’il l’a exprimée par une série d’insultes plus imagées les unes que les autres sur les réseaux sociaux.

La plupart des personnes qui prennent part au débat appellent Ben Carson à la démission. Au ministère du Logement, on ne voit officiellement pas où est le problème.
Mardi 7 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :