ETATS-UNIS : divisé et affaibli, le parti démocrate doit élire son nouveau chef

Aux Etats-Unis, le parti démocrate se réunit pendant trois jours à Atlanta pour définir sa stratégie et élire son nouveau président. En pleine déconfiture après la défaite de Hillary Clinton à la présidentielle du 8 novembre, le parti est très affaibli et plus divisé que jamais, alors que la base de son électorat lui demande de réagir face à Donald Trump. Dans ce contexte, il va devoir se choisir un président qui rassemble et qui le remette en ordre de bataille.


Le parti démocrate fait face à la pire crise de son histoire. Ces huit dernières années, il a perdu le Sénat, la Chambre des représentants, des gouverneurs, et surtout la confiance de ses électeurs.

Qui remportera la bataille après ces trois jours d'échanges ? Les tenants d'une politique plus à gauche, sympathisants du sénateur du Vermont Bernie Sanders ? Ou ceux plus proches de l'establishment pro-Clinton, les pro-Obama ? Une solution plus centriste ? Et pour quelle stratégie face à Donald Trump ?

Une offensive ouverte contre le locataire de la Maison Blanche, pour lancer sa destitution, ou une approche plus conciliatrice pour amener le président à adopter une position plus mesurée ? Certains veulent utiliser la stratégie de la division du camp républicain pour y parvenir. D'autres exigent une stratégie plus musclée.

Plusieurs courants se dessinent déjà, et deux favoris se distinguent pour relancer le parti démocrate: le député du Minnesota Keith Ellison, Noir, musulman et à gauche du parti, très engagé contre l'exclusion, et Thomas Perez, d'origine hispanique, connu pour son combat pour les droits civiques, ancien secrétaire d'Etat au Travail et proche d'Obama.

Mais pour contrer Donald Trump et reconquérir les lieux de pouvoir, le parti démocrate devra aussi disposer de moyens financiers, à ce jour presque inexistants.
Samedi 25 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :