ETATS-UNIS : Dans un club de golf huppé, une invitation à Barack Obama vire au psychodrame

Epilogue dans une controverse qui a fait peu de bruit à l'étranger, mais qui a occupé Washington pendant quelques semaines. Barack Obama a été invité à rejoindre un club de golf huppé, le club de Woodmont, fondé par la communauté juive dans la banlieue de la capitale. Mais cette invitation a provoqué un débat houleux, qui a conduit un des membres historiques à la démission.


On s'attendait à des réactions en Israël quand les Etats-Unis n'ont pas opposé leur veto à une résolution condamnant les colonies. On ne s'attendait pas à une polémique au sein du très huppé club de Woodmont. La querelle a éclaté quand le président de ce club de golf a suggéré d'offrir à Barack Obama, grand amateur de ce sport, une carte de membre.

Ce club créé par la communauté juive à une époque de discrimination, où la « bonne société » américaine sélectionnait les adhérents sur leur religion, a failli se disloquer. Certains refusaient de côtoyer l'ex-président des Etats-Unis, « un ennemi d'Israël » selon les messages internet que certains journaux se sont procurés. D'autres voyaient dans ce refus un acte sectaire impardonnable.

L'affaire s'est envenimée. La démission publique d'un membre « pro-Obama » a attiré l'attention des médias. Et pour finir la direction a tranché : le premier président afro-américain est le bienvenu. Les 80 000 dollars d'adhésion lui sont offerts.

Barack Obama vient de rentrer de vacances en Californie, où il a joué au golf justement. Personne ne sait s'il acceptera cette invitation.
Lundi 6 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :