ENVOI DE 2 000 SOLDATS EN ARABIE SAOUDITE : Ce terrible antécédent qui fâche - crash de l’Avion C130.69, mort de 93 Diambars - Aucune indemnisation


ENVOI DE 2 000 SOLDATS EN ARABIE SAOUDITE : Ce terrible antécédent qui fâche - crash de l’Avion C130.69, mort de  93 Diambars - Aucune indemnisation
Pour satisfaire une promesse d’Etat faite à un pays « frère », le Président de la République vient de décider de l’envoi de 2 000 soldats Sénégalais à la frontière du Yémen. Ainsi, nos compatriotes vont prendre part à une guerre qui oppose le gouvernement central de Sanaa et l'Arabie saoudite à la rébellion Houthie présentée comme un groupe soutenu par l'Iran. Une guerre qui a fait, dans un bilan rendu public en 2010, pas moins de 10 000 morts. Le 26 mars dernier, l’Etat Chérifien a déclenché une opération dite « tempête décisive » qui tarde (justement) à être décisive à cause de la qualité de la riposte proposée par l’ennemi. C’est pourquoi, beaucoup estiment que cette décision du Gouvernement Sénégalais d’envoyer un contingent dans ce conflit très ancien n’a point pris en compte cet antécédent terrible et fâcheux. 

En effet, l’histoire retient, malgré elle, qu’en 1991, des soldats Sénégalais ont péri dans le Golfe. Ces Diambars étaient à bord de l’Avion C130.69 (Saoudian Army). Ils étaient 93 et ont tous perdu la vie suite au crash de l’appareil. Et pourtant, aucun d’entre eux ou plutôt leurs familles respectives n’ont eu droit, à ce jour, à une indemnité de la part de l’Arabie Saoudite, encore moins de la part de l’Etat Sénégalais. Les ayants droit réclament encore leurs dus.  

Dans une correspondance en date du 18 juillet 2013, l’avocat Assane Dioma N’diaye, s’adressant à l’agent judiciaire de l’Etat, rappelait que les victimes de ce crash n’ont eu droit qu’à une prime de campagne. Ce qui signifie que le royaume d’Arabie Saoudite, propriétaire et affréteur de l’appareil accidenté, manque encore à ses obligations d’indemniser ces dernières. De quoi susciter chez chaque Sénégalais un lot d’interrogations quant à la pertinence d’envoyer 2 000 autres Diambars...


ENVOI DE 2 000 SOLDATS EN ARABIE SAOUDITE : Ce terrible antécédent qui fâche - crash de l’Avion C130.69, mort de  93 Diambars - Aucune indemnisation
Lundi 4 Mai 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016