ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC SOULEYMANE SOUMARÉ : '' C'est regrettable d'avoir deux comités électoraux à Diourbel...Tout le.monde doit se ranger... Il faut que les gens se respectent! ''

Chef d'entreprise, Président de Agir Pour le Baol et surtout l'une des pièces maîtresses de la coalition Présidentielle à Diourbel, le docteur Souleymane Soumaré a accordé à Dakaractu cet entretien exclusif. Il reconnaîtra les tares qui alourdissent le fonctionnement de leur coalition, dénoncera l'attitude de ceux qui manquent encore de mettre en avant '' l'intérêt supérieur du Président Macky Sall '', avant de brocarder l'opposition et le Président Wade. Soumaré a aussi déploré les contestations qui entachent le choix de Malick Fall comme tête de liste avant de se dire certain de la victoire de son camp.



Dakaractu : Vous êtes à quelques petites encablures des légistatives. Comment va la coalition Benno Bokk Yakaar à Diourbel ?

La coalition se porte bien dans la mesure où la plupart des responsables politiques qui sont de la mouvance Présidentielle travaille pour que notre liste puisse avoir une majorité. L'organisation nécessaire a déjà été faite.  À Diourbel, il y a 4 grands quartiers où des sous comités électoraux sont installés. Nous privilégions les visites de proximité avec des plannings bien définis pour faire comprendre les enjeux de ses élections mais aussi parler des réalisations du Président Macky Sall à Diourbel et à travers le Sénégal. Permettez que je parle de l'incendie du marché Noumbé Diop et m'incliner sur la mémoire de ce jeune sapeur pompier qui a perdu la vie, présenter mes condoléances à la famille du défunt,  au maire de la ville, au gouverneur et au ministre de l'intérieur. Nous avons d'ailleurs suspendu nos activités pour 24 heures. 


Dakaractu : Il est dit qu'à Diourbel, entre responsables de Bby, ce n'est pas la grande entente.

Il y a souvent des divergences de points de vue. Mais c'est normal quand on est dans une grande coalition comme Benno Bokk Yakaar. C'est vrai qu'il y a des gens qui disent qu'ils ne peuvent pas être derrière telle ou telle personne, parce qu'ils ne s'entendent pas avec elle. Le plus important, à mon avis, c'est d'avoir de la discipline. Il faut que les gens se respectent. Tout le monde doit se ranger sur les choix du Président Macky Sall. C'est à dire Malick Fall pour la commune et Sadio Diakhaté pour le département, mais aussi Dame Diop comme plénipotentaire. Tous les responsables et quel que soit leur rang doivent travailler derrière Dame Diop au risque de créer des confusions chez les populations. 


Dakaractu : Vous convenez avec moi qu'il y a deux camps ?

Il y avait deux camps. Je faisais partie de ceux qui ne voulaient pas de Malick Fall comme tête de liste. J'ai ensuite essayé de jouer les bons offices. Lors de la  dernière réunion de Dakar avec Aminata Tall, il était convenu de nous accommoder de la décision qui sera prise par le Chef de l'État étant donné qu'il y avait 60 candidatures de brandies. Si nous ne parvenons à avoir un consensus, nous sommes obligés de nous plier au choix du Président. Tous les responsables avaient donné leur accord. Il revient à tous les responsables de respecter ce choix. Ce qui me dérange un peu c'est que souvent les gens ne mettent pas l'intérêt du Président Macky Sall en avant. Il n'est pas normal que des gens mettent un comité électoral parallèle même si, par ailleurs, leurs ambitions est de faire gagner Bby. C'est regrettable que certains aient eu cette audace ! Il faut que les gens se respectent, encore une fois. Malgré cela,  l'objectif est de faire gagner le Chef de l'État. 

Dakaractu : Qu'est-ce qui peut vous faire perdre les légistaives à Diourbel ?

Ce qui peut nous faire perdre Diourbel ? Je n'imagine pas qu'on perde à Diourbel. Nous avons suffisamment d'arguments pour gagner. Il y a certes une opposition mais ses chances sont extrêmement minces et ses arguments extrêmement fragiles. Il ne faut pas, cependant, continuer à travailler. Nous mettrons en avant  le bilan du Président Macky Sall à Diourbel qui est très élogieux et Malick Fall a la chance que toutes ces infrastructures aient été érigées sous son magistère. 


Dakaractu : Que l'adversaire d'hier soir, la tête de liste ne vous gêne pas ?

Il est vrai que Malick Fall n'est pas dans l'Apr,  mais il est dans la mouvance Présidentielle. Avec son Mouvement ''Gëum Sa bop'', il nous a gagnés avec la manière lors des élections locales. Personnellement, cela ne me pose aucun problème qu'il soit tête de liste. J'estime que c'est un excellent choix. En 2014, c'est la division qui nous avait fait perdre les élections.

Dakaractu : Avez-vous un bilan à défendre devant les populations ?

Nous sommes très confortables quand il s'agit de parler du bilan du Président Macky Sall. Citons quelques réalisations : les bourses familiales, la couverture maladie universelle ... Dans le domaine de la santé toujours, l'État est en train de construire un centre qui va accueillir plus de 20 postes de dialyse. Il y a plus de 15 machines à l'hôpital Matlaboul Fawzaini.  Il y'a quelques années, j'ai investi sur fonds propres 160 millions en rehaussant le plateau technique dans ses paillasses de biochimie et de sérologie. Dans le domaine de l'éducation, nous sommes en train de démarrer la deuxième phase des cours de vacances et nous avions plus de 1000 enfants... Beaucoup de kilomètres de pistes construites, le nombre de forages est consistant, l'autoroute Ila'a Touba etc...

Le Président Macky Sall avait dit que ses adversaires, ce n'est pas l'opposition, mais comment améliorer les conditions des populations. Et c'est la raison qui justifie qu'il ait mis en place des programmes comme la Cmu, le Pudc.
Zone contenant les pièces jointes
Mardi 18 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :