ENTRETIEN AVEC LA SG DU PDS DE MBACKÉ : " Les croassements des grenouilles n'empêcheront pas le lion de boire... Il y a un tri sur les cartes d'électeur... À Touba, Bby achète les consciences '

Elle est la seule ou l'une des rares responsables politiques de la coalition Manko Gagnante qui s'active dans le département de Mbacké. Tous les autres se sont presque tus depuis que Wade est passé. Dans cet entretien exclusif qu'elle nous accorde, Fatma Diop, investie sur la liste départementale a fait feu de tout bois, dégainant sur tout ce qui bouge. '' Pour elle, les achats de conscience, les démissions tous azimuts, les ndiguëls qui tombent un à un, le tri des cartes d'électeur ne seront d'aucune utilité pour Benno Bokk Yakaar face à l'aura du Président Abdoulaye Wade.


Dakaractu : Comment déroulez-vous votre campagne ?
 
Fatma Diop : Nous travaillons avec les moyens du bord. Nous effectuons des tournées, des visites de proximité. Le Président Wade, avec son bain de foule a réveillé toutes les ardeurs. Rien que sa venue assure la victoire à notre coalition.  L'entente qui existe entre nous participe de l'efficacité de nos actions. Je suis aussi d'avis que ma présence sur cette liste, à la deuxième position, avec toute modestie, va doper les populations de Mbacké qui ont envie de m'envoyer à l'Assemblée nationale''.
 
Dakaractu : La tâche sera-t-elle facile ?
 
Absolument facile ! À travers ces élections, les populations ont été amenées à apprécier un bilan gouvernemental.  Qu'à cela ne tienne ! À ce jeu, Benno Bokk Yakaar perd au change. Parce qu'ici à Mbacké, le Président Macky Sall n'a rien fait qui soit utile et qui mérite d'être signalé. Son bilan est très différent de celui qui était attendu. C'est la première fois qu'un Chef d'Etat se montre aussi intolérant envers les hommes politiques et envers les Chefs religieux. Rappelez-vous que c'est lui qui les traitait de citoyens comme toi et moi. Il a récupéré les véhicules offerts à certains d'entre eux par Wade. Nous n'avons rien encore oublié. Les magals sont devenus des misères. On y mange que des macaronis. Depuis qu'il est élu, il n'a jamais posé les pieds à Mbacké. Par conséquent, il ne gagnera rien ici. Wade est venu. Et, sans distribuer de billets de banque, il a réussi à drainer les foules.
 
Dakaractu : Vous avez enchaîné les victoires mais presque tout le monde est parti....
 
Fatma Diop : Qui et qui sont partis ?
 
Dakaractu : Aïda Gaye, Mame Mbaye Niang sont partis. Sokhna Adji Seck va voter contre votre liste.
 
Je les respecte. Pour certains la politique c'est l'art de poursuivre ses intérêts. Pourtant, chacun d'entre eux a bénéficié du soutien impressionnant de Wade. De mendiants, beaucoup d'entre nous sont devenus des millionnaires ou des milliardaires. Le départ de ces personnes ne gênera en rien notre coalition. Ils sont partis seuls. Les croassements des grenouilles n'empêcheront pas le lion de boire l'eau du marigot. On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras. Ils passent inaperçus ces démissionnaires.
 
Dakaractu : Comment jugez-vous le travail abattu par les députés de Mbacké lors de la douzième législature ?
 
Ils ont été la honte du département. Lequel d'entre eux a fait le travail attendu de lui. Aucun ! Et les députés hommes sont, dans ce registre, moins minables que les députés femmes. Elles n'ont été d'aucune utilité pour leurs consœurs durant leur mandat. Un député choisi doit tout faire pour mériter le choix porté sur sa personne. Je les respecte mais elles n'ont pas été à la hauteur.
 
Dakaractu : Par rapport au retrait des cartes
 
C'est hallucinant ce qui se passe. De sources sûres, on nous signale qu'un tri est opéré à des niveaux insoupçonnés. Les responsables de l'Apr ont accès aux cartes d'identité et s'arrangent pour livrer à leurs militants leurs documents. Nous de l'opposition, nous n'avons pas cette opportunité. Seulement, leur réveil sera brutal. Wade a été combattu par la France et par des lobbies qui n'ont pas aimé qu'il affiche sa mouridité. Mais il est revenu pour sauver son pays de la misère.
Mercredi 19 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :