ENTRETIEN AVEC ASTOU BOURY MBACKÉ : « Macky ne perdra plus Touba sauf si... Cheikh Kanté m'a donné 10 millions de frs et apporté 10 millions de problèmes »

Au sommet de l'actualité politique à Touba à cause successivement de sa démission du parti Rewmi et de son clash d'avec Cheikh Kanté, Sokhna Astou Boury Mbacké s'est livrée aux questions de Dakaractu. Elle avouera avoir empoché, comme disaient les rumeurs, la somme de 10 millions de Cheikh Kanté avant de s'épancher sur les tares qui plombent l'essor de son parti d'accueil.


Dakaractu : Qui est Sokhna Astou Boury Mbacké ?
 
Astou Boury Mbacké est une femme d'affaires qui ne vit aux crochets de personne, qui compte sur la sueur de son front. Je suis la fille de Sokhna Astou Fall et petite-fille de Serigne Bassirou Mbacké Khadim Rassoul.
 
Vous êtes aussi une politicienne ?
Une femme politique qui sait faire la part des choses entre ce qui doit être fait et ce qui ne devrait jamais l'être. Je suis au service des femmes et réfléchis en permanence pour le développement de mon terroir.
 
Une femme politique mais aussi une transhumante?
J'ai accepté de venir dans l'Apr après avoir reconnu le travail du Président Sall. J'ai compris que mes convictions politiques recoupaient d'avec les siens. J'ai alors décidé de venir lui apporter mon soutien. Malheureusement pour moi, je suis entrée par la mauvaise porte.
 
La mauvaise porte ?
Celle qui m’a été offerte par Cheikh Kanté. Il est venu me proposer d'intégrer l'Apr et de soutenir le Président de la République. J'ai accepté malgré tout ce qui m'a été dit de mauvais sur lui. Toutes les personnes avec qui j'ai discuté ont été unanimes à dire que je faisais erreur en rejoignant l'Alliance Pour la République par son entremise. Lui aussi a dit, quelque part, qu'on lui avait dit la même chose de moi.
 
Pourtant, de sources sûres, vous avez empoché ses 10 millions
 
Et vous croyez que 10 millions représentent grand chose pour moi ? C'est mal me connaître. Je reconnais avoir reçu de lui cette somme, mais elle était destinée aux femmes qui m'accompagnent. C'est lui qui, devant tout le monde, qui a indiqué et le montant et les destinataires. Par conséquent, cet argent ne m'a jamais appartenu. Que les choses soient claires.
 
Et après ? 
Après ? Mais j'ai distribué l'argent aux femmes sous forme de financement comme convenu. Je dois dire, par contre, que Cheikh Kanté m'a aussi apporté 10 millions de problèmes, du stress. Voilà un homme que je regrette d'avoir rencontré. Il cherche des responsables politiques qui courent derrière lui pour son argent. Qu'il sache qu'Astou Boury Mbacké ne fait pas partie de cette race de politiciens. Je suis digne. Et j'avertis le Président Macky Sall. Qu'il prenne ses gardes. Ce monsieur se prépare un terrain politique personnel. Il travaille pour son compte personnel. Il a créé la zizanie entre les responsables du parti. Il doit arrêter ces agissements. 
 
Par conséquent, entre lui et vous, c'est fini !
Absolument fini! Mon compagnonnage avec lui est une tâche noire qu'il me sera difficile d'effacer de ma mémoire.
 
 
Toutefois,  vous restez dans l'Apr ?
Effectivement, je reste dans le parti et je compte travailler pour donner la majorité à Bby à l'Assemblée nationale et réélire le Président Macky Sall en 2019.
 
Le Président Macky Sall toujours perdant à Touba...
C'est désormais clos cette traversée du désert.  A moins que les fauteurs de trouble comme celui que je viens de nommer reviennent. Pour le moment, un travail de terrain a été efficacement mené dans la cité avec une forte campagne de sensibilisation déployée sur la nécessité pour les populations d'aller s'inscrire sur les listes électorales. Avec le bilan propre à Touba du Chef de l'État, aucune difficulté majeure ne devrait être relevée. 
 
Un dernier mot ?
Appeler tous les responsables à l'unité. C'est à ce seul prix que nous parviendrons à triompher et à faire triompher le Président de la République
Jeudi 6 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :