ENCLAVEMENT ET MANQUE D'INFRASTRUCTURES - Ndogal Dieng crie son désarroi et précise



N'dogal Dieng, cette localité du Cajoor, située dans le département de Tivaouane et plus exactement dans l’arrondissement de Méouane, a ras-le-vol d'interpeller l'Etat du Sénégal sur les innombrables difficultés auxquelles sont confrontées ses populations. À quelques encablures de sa cérémonie religieuse annuellement organisée, la localité a tenu à faire entendre, de nouveau, sa voix pour déplorer l'oubli dont elle est victime.

Selon Serigne Dieng, '' Ndogal Dieng souffre d'un enclavement extraordinaire qui plombe intégralement son envol économique'' . Pourtant, dit-il, la localité est à 15 kilomètres de N'gaye Mékhé. '' Nous avons néanmoins juste besoin que le tronçon Touba Fall Nboukhér, long de 5 km soit bitumée. C’est une route sablonneuse infranchissable qui continue à enclaver notre village. Sans électricité, nos activités se limitent à l’hivernage. Ce qui constitue naturellement un frein au développement économique de la contrée qui compte plus de 2 000 habitants. » 

Pour Serigne Dieng, il ne sera jamais question de porter des brassards rouges ou de jeter des pierres pour obtenir satisfaction. '' Il suffira cette fois-ci, confie-t-il, d'amener les populations s'inscrire massivement sur les listes électorales et d'attendre de savoir la conduite à tenir.

 N'dogal Dieng souffre aussi d’un problème de réseau téléphonique et de l’absence totale de structure médicale. 
Jeudi 9 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :