EMBELLISSEMENT DE LA PLACE DE L'INDÉPENDANCE : « Khalifa Sall veut semer le doute et la confusion »

La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de Rufisque a mis les pieds à la Place de l’indépendance de Dakar à la suite de cette polémique qui est née du différend dans ce projet d’embellissement.


EMBELLISSEMENT DE LA PLACE DE L'INDÉPENDANCE : « Khalifa Sall veut semer le doute et la confusion »
«Concernant Khalifa Sall qui fait feu de tout bois pour des raisons électoralistes avec une allure de pusillanimité par rapport à la prochaine Présidentielle car n’osant pas annoncer sa candidature, nous lui rappelons que Diène Farba Sarr est à la tête d’un ministère qui a une compétence nationale. Dans le cadre de la décentralisation, c’est l’Etat qui a la compétence de principe et que les collectivités locales n’ont qu’une compétence d’attribution», signifie le coordonnateur départemental.
Aux yeux de Balla Diop, «le cadre de vie n’est pas une compétence transférée et que tout projet effectué par un ministère l’est dans une commune, une ville ou un département. Khalifa Sall est maire de Dakar depuis 2009 avec un budget de 40 milliards, à part le pavage et le déguerpissement des tabliers, il n’a rien fait pour reluire le visage de Dakar, contrairement au ministère du Cadre de vie qui est en train de changer Dakar».
La Cojer de Rufisque relève que Khalifa Sall dit acquérir 5 milliards pour ce présent projet alors qu’il ne figure même pas dans son budget de 2016. «Il n’y a pas eu d’étude d’impact, pas d’appels d’offre ni d’autorisation de construire encore moins l’autorisation préalable du ministère de la Culture», s’étonne cette antenne locale des jeunes «apéristes» non sans indiquer le maire de Dakar veut juste semer le trouble et la confusion dans cette période de situation politique tendue.
«Nous demandons au ministre du Cadre de vie de le laisser avec son projet chimérique et de prendre l’opinion publique et les Dakarois à témoin. Ils verront à quel point son impéritie est notoire», mentionnent Balla Diop et ses camarades tout en demandons au ministre Diène Farba Sarr «de transférer son projet ambitieux de la place de l’indépendance dans la mythique et historique ville de Kumba Lamba, c’est-à-dire Rufisque qui est en train d’agoniser.»
Mardi 9 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par ba le 10/02/2016 14:58
en tout koi kon puiss dire cest adversair potentiel



Dans la même rubrique :