ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : Merci encore, Excellence Monsieur le Président de la République pour vos choix pertinents et judicieux des candidats à l’endroit du Mouvement sportif


ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : Merci encore, Excellence Monsieur le Président de la République pour vos choix pertinents et judicieux des candidats à l’endroit du Mouvement sportif
Excellence, Monsieur le Président,
Je voudrais vous remercier d’avoir choisi dans la liste de Benno Bokk Yaakaar des  dirigeants du monde sportif des personnalités très connues,  notamment comme Abdoulaye Makhtar DIOP, ancien Ministre d’Etat, Ministre des Sports, vice-président à l’Assemblée nationale et actuel Grand Serigne de Dakar, chef Supérieur de la Collectivité Lébou, Santhi Séne AGNE, Président de la fédération Sénégalaise de Handisport et paralympique, vice-président du CNOSS, Seydou DIOUF, Président de la Fédération Sénégalaise de Handball, membre de la Confédération africaine de la discipline, Alla GUENE, Président EJ Fatick, investis sur la liste nationale à des positions éligibles et Adama NDOUR, Président Diamono Fatick et vice-président à la fédération sénégalaise de Football, investi comme suppléant sur la liste départementale de Fatick.
 Je voudrais également saluer avec beaucoup de respect, cette présence très remarquée des acteurs sportifs sur les listes des législatives, et c’est la preuve de votre attachement au développement du sport qui ne s’analyse plus de nos jours comme une  simple activité de loisirs. Mais qui est devenu un secteur dont les enjeux sont à la fois, sportif, économique et voire même aujourd’hui diplomatique.
Monsieur le Président  vous avez très tôt a compris que la société sénégalaise vibre, vit même au rythme du sport, qui a maintes fois prouvé, depuis des temps mémoriaux, qu'il reste l’unique moyen à même de mettre spontanément, et parfois avec chauvinisme, ensemble toutes les populations du pays quelles que soient leurs tendances politiques.
Des choix qui méritent une attention particulière mais surtout d’être soulignés. C’est l’occasion de vous rendre hommage afin que le tout puissant vous éclaire davantage pour conduire avec sagesse les autres chantiers combien nobles et délicats pour le progrès du Sénégal. Merci, merci monsieur le président de la république pour ce grand souci de voir les sportifs bien représentés à l’Assemblée nationale pour l’émergence de toutes les disciplines sportives au Sénégal
Excellence, Monsieur le Président,
En ces temps difficiles pour les finances publiques, malgré les inquiétudes parfois infondées, l’Etat, avec votre appui, vous avez toujours donné des instructions pour permettre aux sportifs sénégalais, d’avoir  les moyens de continuer à améliorer l’accès aux pratiques pour tous.
 
En effet,  dans un pays comme le nôtre où les jeunes représentent plus de 80% de la population, vous êtes fait une obligation d’inscrire le sport au rang des secteurs créateurs de plus-value à l’économie et d’épanouissement des jeunes. Cette dimension du management sportif participe de la promotion de l’emploi des jeunes et de la paix sociale.
Excellence, Monsieur le Président,  
Le mouvement sportif et associatif et fier et très rassuré. Car ces choix portés sur d’éminents dirigeants et acteurs du mouvement sportif comme Abdoulaye Makhtar DIOP, Seydou Diouf, Santhi Séne Agne, Alla GUENE, Adama Ndour et même Sira Ndiaye, présidente des Dorades de Mbour, vont désormais dissiper les nombreuses craintes pour le devenir du sport sénégalais, dans la mesure où vous avez pris l’engagement, depuis votre accession à la Magistrature Suprême de donner une vision mais aussi une nouvelle gouvernance au sport sénégalais.
 Choix ne pouvaient être plus judicieux et pertinents pour le mouvement sportif. Avec leur expérience, leur background, leur savoir faire, leurs qualités et valeurs respectives, le monde sportif peut compter sur eux pour poser les véritables problèmes du sport mais aussi le défendre au plus haut niveau. Aujourd’hui, je demeure convaincu qu’ensembles au sein de l’hémicycle, ces fortes personnalistes du monde sportif investies sur la liste de Benno Bokk Yaakaar vont restaurer également la notoriété du sport à l’Hémicycle et de ce fait, renforcer celle de toutes les composantes sportives.
Excellence Monsieur le Président,
La situation sportive a considérablement changé ces dernières années. Les sportifs Sénégalais sont beaucoup plus au centre de l’attention et mieux reconnus que par le passé, ce qui est vraiment mérité vu leurs performances extraordinaires. Il est possible de faire plus. Car, l’accès à tous les équipements et établissements sportifs est en voie d’être partout garanti grâce à vous Monsieur le Président de la République.
C’est pourquoi, j’associe à ces remerciements, le Ministre des Sports, Monsieur Matar BA pour tout ce qu’il est entrain de faire pour hisser le sport sénégalais aux niveaux continental et international. Comme un bâtisseur de l’avenir, il l’a fait sur vos instructions en bon serviteur de la nation toute entière et avec des moyens substantiels.
La perfection n’est pas de ce monde mais le Ministre des Sports, Monsieur Matar BA agit toujours en bâtisseur. Et le bâtisseur sert souvent de cobaye et il l’est avec désintéressement. Il  joue et continue à jouer un rôle dans notre chère République très sportive et citoyenne. Il véhicule des valeurs, il intègre, il tolère, il partage, il fait cohabiter côte à côte dans le respect des différences, il est l’un des grands vecteur de cohésion sociale, républicaine et sportive.
La lettre de politique sectorielle de développement du sport validée récemment, la réhabilitation des infrastructures sportives, la signature des conventions d’objectifs avec les fédérations nationales sportives et très prochainement l’adoption du Code du sport sénégalais et la création d’un Fonds national de développement du sport constituent un réconfort moral que chacun devra apprécier à sa plus grande dimension pour la reconnaissance du monde sportif. Ce qui permettra aux sportifs sénégalais de bénéficier désormais d’une protection sociale, d’une sécurisation de leur situation et d’un accompagnement socioprofessionnel renforcé. Toutes ces initiatives sont à mettre à l’actif du Ministre des Sports Matar BA, auteur de cette grande initiative qui va se traduire forcément par un pacte de performance.
Ces importantes décisions justifient  bien que le sport est  un outil au service de politiques publiques ambitieuses et d’une intervention active de l’Etat. La mobilisation de la puissance publique dans le champ sportif a été largement atteinte et elle a permis au sport sénégalais d’impacter positivement sur son environnement, et d’en faire un acteur diplomatiques. Je prie le Seigneur Dieu Tout-puissant de lui donner toujours plus de force, de sagesse et de santé pour conduire à terme la mission salvatrice que vous, Excellence Monsieur le Président, attendez le voir poursuivre.
Excellence Monsieur le Président,
Merci encore pour ce que vous avez fait et vous continuez de faire pour le mouvement sportif dans son ensemble. Et telles sont les nombreuses raisons qui m’ont guidées  à   m’engager à vos côtés, battre campagne  et  sensibiliser tous les sportifs à accorder leur voix à la liste Benno Bokk Yaakaar pour un sport rayonnant mais aussi une majorité écrasante à l’Assemblée nationale.
 


Par Mbaye Jacques DIOP
CTCOM/Min/Sports
 
Vendredi 23 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :