ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DU 30 JUILLET 2017 (la CENA, clé de la solution)


ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DU 30 JUILLET 2017 (la CENA, clé de la solution)
Véritable casse-tête, les élections prochaines risquent de se dérouler dans un climat de suspicion qui va entacher sa transparence et sa sincérité (disponibilité et distribution des cartes d’électeurs, pléthore de listes,…).
 
La solution du bulletin unique est une panacée qui aurait pu nous épargner d’un gâchis chiffré à plusieurs milliards de francs cfa et surtout d’un taux de participation faible.
 
Faute de grives, on se contente de merles…
 
La CENA renforcé en ressources humaines de qualité (agents bien formés et assermentés) pourrait être la solution attendue de tous.
 
  • Le bureau de vote est divisé par un tissu large en deux compartiments d’inégales dimensions :
 
  • Dans le premier compartiment (membres du bureau de vote, représentants des listes en présence, agent de la CEDA, matériel électoral que sont urne, registre, encre, cachet, enveloppes,…) ;
 
  • Dans le second compartiment qui fera office de grand isoloir, seront disposées l’ensemble des listes en compétition ; la CEDA marquera sa présence par l’intermédiaire d’un second agent qui devra être suppléé en cas de besoin.
 
  • L’électeur identifié par les membres du bureau de vote, prend une enveloppe, pénètre dans le compartiment 2, fait son choix et revient glisser son vote dans l’urne. Deux à trois minutes auront suffis.
 
 
Dr Ousmane LO
      Louga 
Jeudi 22 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :