ELECTIONS LEGISLATIVES A FATICK : LES JEUNES DE NDIOB ELEVENT LE TON.


ELECTIONS LEGISLATIVES A FATICK : LES JEUNES DE NDIOB ELEVENT LE TON.
Les jeunes de la commune de Ndiob réunis  pour échanger sur les stratégies de distribution des cartes électorales, sont monté au créneau pour décrier ce qu’ils  ont appelé « la marginalisation de la commune de Ndiob »

Selon Latdjické Faye Membre du secrétariat exécutif national de la COJER et Président du conseil  d’arrondissement de la jeunesse, « Le traitement fait à la commune de N’Diob depuis la deuxième alternance est tout bonnement incompréhensible et inadmissible. Comment comprendre et accepter dira-t-il, que malgré l’excellence de nos résultats électoraux, malgré  notre engagement,  qu’aucun cadre de la commune de Ndiob n’ait été  depuis lors promu à un poste de responsabilité? 

Pour ce responsable  des jeunes républicains, cette situation ne peut pas perdurer et il faut arrêter de récompenser ceux qui savent actionner des lobbys  et marginaliser ceux qui quotidiennement avec rigueur et compétences ouvrent pour la victoire du parti.
Regrettant le choix des hauts conseillers territoriaux, Monsieur Faye a indiqué que, personne n’était plus placé que le maire de la commune de Ndiob compte tenu de son expérience au niveau de l’AMS et au niveau du collectif des maires du Sine-Saloum pour être désigné au sein du Haut Conseil des collectivités territoriales.

Cette injustice dira-t-il, et cette marginalisation doivent être corrigées à l’occasion des prochaines élections législatives. A défaut, les jeunes et les populations de la commune assumeront leurs responsabilités. Nous sommes des militants disciplinés, mais nous  défendrons notre dignité lancera Monsieur Faye en guise de conclusion.
Vendredi 19 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :