ÉLARGISSEMENT DE LA CARTE DIPLOMATIQUE DU SÉNÉGAL : Macky rectifie Mankeur


ÉLARGISSEMENT DE LA CARTE DIPLOMATIQUE DU SÉNÉGAL : Macky rectifie Mankeur
Le Président de la République Macky Sall et son ministre des Affaires Etrangères, Mankeur N'diaye n’ont pas la même appréciation de la politique diplomatique du Sénégal. Le constat a été fait hier, vendredi 11 décembre, à l’occasion de l’ouverture officielle de la 5ème conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Sénégal.
Le chef de l’Etat, Macky Sall, a déclaré qu’il n’était pas favorable à l’ouverture, par le Sénégal, d’autres ambassades ou de consulats, disant pencher plutôt pour le renforcement des capacités et des moyens de travail du corps diplomatique sénégalais. «  Je ne suis pas pour l’ouverture d’autres ambassades ou consulats général en Afrique ou dans le monde. Mais, par contre, on peut renforcer les capacités et les moyens de travail des ambassadeurs et consuls », a-t-il dit en marge d’une conférence dédiée au corps diplomatique.
Pour Macky Sall, l’arrivée de professionnels et l’élargissement du champ de travail renforceront davantage les qualités de corps d’élite de la diplomatie sénégalaise. «  Notre diplomatie a une tradition d’excellence parce qu’elle a toujours était portée par un corps d’élite dévoué à la tâche », a encore indiqué le président de la République.
 « Nous avons des diplomates de différentes générations qui portent la politique étrangère de notre pays partout dans le monde, mais aussi qui représentent le chef de l’Etat en particulier et le Sénégal en général. »
 Adressant ses félicitations aux ambassadeurs et consuls généraux, le chef de l’Etat a indiqué que, « pendant des années, les gens ont loué la diplomatie sénégalaise et continuent encore de le faire. »
Mankeur avait en même temps hier, rappelé des mesures importantes pour l'amélioration des conditions de travail et d’existence des diplomates en rappelant que « le traitement des agents dans les postes diplomatiques et consulaires, particulièrement en Afrique, a été relevé au niveau de celui de leurs collègues servant dans les pays occidentaux ou asiatiques ».  
Il a aussi été annoncé que Macky Sall a décidé que « soient identifiés les postes diplomatiques se trouvant dans des pays au coût de la vie très élevé, en vue d’ajuster le traitement des agents qui y servent ».
 Le Maese a annoncé la finalisation de la carte diplomatique du Sénégal « pour une meilleure présence dans le monde, notamment en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Europe Centrale et Orientale, en rationalisant les dépenses et les effectifs », ramant à contre-courant de son Président. Il a révélé qu' « aujourd'hui, environ 1 000 agents sont en service dans ce ministère en mouvement qui anime 50 Ambassades, 13 Consulats généraux, 12 bureaux économiques et 23 bureaux d’Attachés militaires ».
Samedi 12 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :