Dysfonctionnement constaté dans l’Administration pénitentiaire : Le secrétaire général de l’association des retraités tire la sonnette d’alarme


Dysfonctionnement constaté dans l’Administration pénitentiaire : Le secrétaire général de l’association des retraités tire la sonnette d’alarme
La question gigantesque non résolue de l’administration pénitentiaire est celle de son dysfonctionnement.
     
Cet état de fait est consécutif à un problème d’information qui n’est pas bien faite au niveau officiel.
     
Tout d’abord, signalons que l’absence de cadres de l’administration pénitentiaire auprès des cabinets du garde des sceaux, Ministre de la justice et de l’Observateur national des lieux de privation de liberté est un signe à penser qu’un danger d’isolement de ces dits fonctionnaires se fait même sentir.
     
S’y ajoute les divergences de procédures de décision et de cadre institutionnel entre la direction de l’administration pénitentiaire et l’école nationale de l’administration pénitentiaire (ENAP).
     
La situation empire devant le traitement des actes administratifs déjà signé par l’autorité.
   
Ce constat conduit à tenter de pourvoir, en tout état de cause les postes stratégiques précités, dans le plan stratégique de la direction de l’administration pénitentiaire.
   
Rappelons que, malgré le profit international que s’est acquis notre administration pénitentiaire. Elle a de plus en plus de peine aujourd’hui à défendre ses valeurs et ses intérêts auprès du gouvernement du Sénégal.  
 
Lundi 28 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Mamadou Thiam le 30/03/2016 11:41
Bien. Y'en beaucoup a dire encore surtout entre retraites et agents en activites sur des questions sociales cruciales

2.Posté par Baidyracine le 31/03/2016 00:39
Merci Champion! je suis parfaitement en phase avec toi sur les questions soulevées. Je pense que le tout nouveau Directeur n'en ai pour absolument rien du tout, bien que étant la personne morale de l'Administration Pénitentiaire, il aura a assumer le manque de culture administrative de son principale collaborateur, qui veut prendre sa revanche sur l'histoire. Le Directeur, lors de l'audience qu'il a accordé à l'association des retraités a décliné une feuille de route très ambitieuse pour l'Administration Pénitentiaire et a assurer aux représentant du bureau de toute sa disponibilité a débattre sur toutes les questions sans tabous. Il avait aussi promis d'associer les retraités sur toutes les questions majeurs qui concernent la vie de l'Administration Pénitentiaire. Contrairement aux ambitions affichées, il ne fait que poser des actes visant à compromettre tous les intérêts des retraités. Pour preuve, l'association des retraités n'a pas été invité au séminaire de Saly sur le plan stratégique de l'Administration Pénitentiaire, et l'élaboration d'un budget programme .Aussi, nos braves épouses qui ont de tout temps préparer les repas de corps de la fête nationale du 04 Avril, ont été royalement ignoré par la DAP cette année. Il y a des signes qui ne trompent pas. Le jour de notre première rencontre avec le DAP, il n'y a eu même pas une goutte d'eau sur la table pour les personnes du 3ème âge . En tout cas, le Directeur de l'Administration pénitentiaire, au lieu de recycler des prédateurs financiers, a tout intérêt à revoir ses choix, tout en veillant à respecter ses engagements.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016